NOUVELLES

L'évacuation de Barrie débouche sur des dizaines de nouvelles accusations

15/08/2012 02:20 EDT | Actualisé 15/10/2012 05:12 EDT

BARRIE, Ont. - Les policiers de Barrie, en Ontario, ont déposé des dizaines de nouvelles accusations contre deux hommes dont la maison remplie d'explosifs avait provoqué une longue évacuation le mois dernier.

Un homme de 75 ans, William Feldhoff, et son fils Donald Feldhoff, âgé de 54 ans, font maintenant face à 44 accusations en lien avec les engins explosifs artisanaux et les produits chimiques découverts quand les policiers ont fouillé leur maison et leur repaire fortifié.

Le père devra aussi répondre de 39 accusations reliées à des armes à feu.

Les deux hommes étaient déjà accusés du meurtre non élucidé de Michael Traynor, survenu en 1978. Le fils a été accusé de meurtre prémédité après son arrestation, le 11 juillet, et son père de complicité après le fait.

L'arrestation avait incité les policiers à fouiller la maison qu'habitaient les deux hommes, ce qui a mené à la découverte d'un repaire de deux pièces sous la cour arrière, et à l'évacuation d'une soixantaine de voisins pendant une semaine.

Les policiers ont éventuellement mis la main sur 26 armes à feu illégales, 11 000 balles et plus de 80 engins explosifs.

PLUS:pc