Lisette Lapointe appelle les souverainistes à voter pour Option nationale

Publication: Mis à jour:
LISETTE LAPOINTE
Jean-Martin Aussant et Lisette Lapointe | Caroline d'Astous

Après avoir claqué la porte du Parti québécois (PQ), la députée de Crémazie, Lisette Lapointe, se lance dans la mêlée électorale en donnant son appui à Option nationale. Il s'agit du seul parti politique qui parle de souveraineté, dit-elle, attaquant directement les troupes péquistes.

«Option nationale a une équipe très forte. Ça me fait penser aux premières années du PQ», dit la conjointe de l'ex-premier ministre Jacques Parizeau.

Seul parti souverainiste

C'est la première sortie publique de l'ancienne députée péquiste aux côtés de Jean-Martin Aussant dans l'actuelle campagne électorale. Son apparition à la mi-campagne vient donner un bon coup de main à la jeune formation politique, dont l'unique souhait est de faire élire son chef à l'Assemblée nationale, le 4 septembre.

Un vœu réalisable selon Mme Lapointe si, bien sûr, l'ensemble des souverainistes réalise que le seul parti politique qui veut vraiment faire l'indépendance est celui de M. Aussant.

«ON est le seul parti qui a une démarche claire en faveur de la souveraineté, dit-elle, écorchant au passage le manque d'engagement et l'absence de volonté du PQ à réaliser l'article 1 de son programme.

Selon Mme Lapointe, le PQ fait erreur en pensant que la question nationale n'est pas au goût du jour des électeurs. En guise de preuve, elle constate que de nombreux jeunes se sont joints à la formation de M. Aussant pour, justement, parler et rêver d'un pays.
«Les gens veulent se faire expliquer comment faire le pays. Ils ne veulent pas entendre parler de référendum, mais de souveraineté», pense-t-elle, indiquant que le rêve d'un pays est toujours aussi rassembleur et mobilisateur auprès des jeunes.

Appui à Françoise David

Dans le même souffle, Mme Lapointe souhaite l'élection de Françoise David, co-porte-parole de Québec solidaire, dans le comté de Gouin à Montréal, une militante pour la souveraineté qui a fait ses preuves sur la scène politique. «Mme David mérite sa place à l'Assemblée nationale», estime la députée sortante de Crémazie.

Visiblement fier du soutien de Mme Lapointe dans la présente campagne, Jean-Martin Aussant a profité du point de presse pour tirer à boulets rouges sur le PQ, l'accusant d'être devenu un parti prônant l'alternance politique, et ce, avant même l'idée de la souveraineté.

«Le PQ est une machine d'alternance aux libéraux et est devenu une alternance provinciale», a-t-il insisté, accusant littéralement Pauline Marois de manquer de leadership sur la question nationale.

À lire aussi sur le HuffPost Québec

Close
Des memes de Jean-Martin Aussant sur Tumblr
sur
Partager
Tweeter
PUBLICITÉ
Partager
fermer
Image affichée

Suggérer une correction

Sur le web

Lisette Lapointe - Wikipedia, the free encyclopedia

Option nationale - Wikipedia, the free encyclopedia

Lisette Lapointe avec Option nationale | Jean-Marc Salvet | Politique

Pierre Curzi au PQ, Lisette Lapointe à Option nationale? | Paul ...

Lisette Lapointe won't run in next election - Montreal - CBC News

Lisette Lapointe rallie l'Option nationale

Lisette Lapointe se joint à Option nationale | Politique | Radio ...

Party led by dissident says it's rational option

Lisette Lapointe au congrès d'Option Nationale – Photo et Image ...

Annonce de Lisette Lapointe - Option nationale

Party led by dissident says it's rational option

Option nationale, le seul vrai parti souverainiste, selon Lisette Lapointe

Option nationale prône des cours sur la santé

It's make it or break it for the PQ

Curzi donne un coup de pouce à Aussant

Une injonction pour qu'Aussant prenne part au débat des chefs