NOUVELLES

Les prix à la consommation demeurent stables en juillet aux États-Unis

15/08/2012 10:48 EDT | Actualisé 15/10/2012 05:12 EDT

WASHINGTON - L'indice des prix à la consommation aux États-Unis est demeuré inchangé en juillet par rapport au mois précédent, alors qu'une légère baisse des prix dans le secteur énergétique a contrebalancé une mince hausse des prix des produits alimentaires.

L'indice n'a pas augmenté depuis le mois de mars, un signe que l'économie américaine chancelante freine l'inflation.

L'inflation de base, qui exclut les coûts volatiles de l'énergie et des produits alimentaires, a augmenté de 0,1 pour cent le mois dernier, a indiqué mercredi le département du Travail. Des prix plus élevés en santé, pour les vêtements et les logements ont contribué à cette progression.

Les prix ont crû de 1,4 pour cent en juillet par rapport au mois correspondant de 2011. Cela marque un recul par rapport à une hausse annuelle de 1,7 pour cent en juin, et la plus faible augmentation d'une année à l'autre en 20 mois.

Une importante sécheresse dans le Midwest menace de faire grimper les prix dans les supermarchés plus tard cette année. Mais en juillet, les coûts des aliments ont connu une hausse peu marquée de 0,1 pour cent. Les céréales, le pain et la viande étaient plus dispendieux en juillet. Mais les prix des fromages et d'autres produits laitiers et des fruits et légumes ont chuté.

De tièdes hausses de prix laissent aux consommateurs plus d'argent à dépenser, ce qui peut stimuler la croissance économique. Une plus faible inflation donne aussi plus de marge de manoeuvre à la Réserve fédérale pour lancer de nouveaux programmes visant à donner de l'élan à la croissance.

Selon James Marple, économiste principal de TD Economics, l'inflation suit une tendance claire à la baisse pour les prochains mois.

PLUS:pc