NOUVELLES

La Bourse de Toronto avance avec les données américaines et le cours du pétrole

15/08/2012 09:53 EDT | Actualisé 15/10/2012 05:12 EDT

TORONTO - La Bourse de Toronto a clôturé mercredi en hausse, entraînée par les gains du cours du pétrole et la publication de données économiques jugées positives aux États-Unis.

L'indice composé S&P/TSX a gagné 51,83 points pour terminer la séance avec 11 905,44 points, tandis que la Bourse de croissance TSXV s'est emparée de 9,61 points à 1206,62 points.

Le dollar canadien s'est pour sa part apprécié de 0,29 cent US pour atteindre un sommet de trois mois et demi, à 101,11 cents US.

Aux États-Unis, les principaux indices boursiers ont terminé la séance sur une note mitigée après la publication de données ayant témoigné d'une faible pression sur les prix et d'une solide production industrielle.

La moyenne Dow Jones des valeurs industrielles a reculé de 7,36 points à 13 164,78 points, tandis que l'indice composé du Nasdaq a avancé de 13,95 points à 3030,93 points et que l'indice élargi S&P 500 a grimpé de 1,6 point à 1405,53 points.

L'inflation est restée faible, l'indice des prix à la consommation étant resté inchangé en juillet pour la troisième fois en quatre mois. Les économistes misaient tout de même sur une croissance de 0,2 pour cent de l'indice.

La production industrielle américaine a pour sa part progressé de 0,6 pour cent en juillet, après avoir affiché un gain de 0,4 pour cent en juin. Ce résultat a en outre été supérieur aux attentes de 0,5 pour cent des économistes.

Le secteur de la finance du parquet torontois a affiché la plus importante hausse mercredi, soit un gain de 0,6 pour cent. L'action de la Banque Royale (TSX:RY) s'est emparée de 74 cents pour terminer à 52,72 $.

Le cours du pétrole brut a pris 90 cents US à 94,33 $ US le baril à la Bourse des matières premières de New York, après que des données eurent fait état d'une plus importante baisse que prévu des réserves américaines la semaine dernière.

À Toronto, le secteur de l'énergie a avancé de 0,3 pour cent et l'action de Cenovus Energy (TSX:CVE) a grimpé de 30 cents à 32,61 $.

Le secteur aurifère a pris environ 0,25 pour cent, le cours du lingot ayant gagné 4,20 $ US à 1606,60 $ US l'once à New York. Le titre de Goldcorp (TSX:G) a effacé 24 cents à 36,24 $.

Le secteur des métaux de base a délaissé 0,2 pour cent, le prix du cuivre ayant retraité d'un cent US à 3,35 $ US la livre à New York. Les cours des métaux se sont affaiblis dans la foulée de la publication de données économiques faisant état, ces derniers jours, d'un ralentissement de la croissance des exportations en Chine et d'un recul prononcé de la croissance économique au Japon au deuxième trimestre.

Le titre de Thompson Creek Metals (TSX:TCM) a échappé 9 cents à 2,26 $, tandis que celui de HudBay Minerals (TSX:HBM) a lâché 19 cents à 8,33 $.

Les marchés connaissent une certaine reprise depuis le début juin, alors que la crise des dettes en Europe commençait à coincer l'Espagne et l'Italie et soulevait certaines inquiétudes quant à la viabilité de la reprise économique mondiale.

Mais le TSX a grimpé d'environ cinq pour cent depuis qu'il a touché ces creux, notamment grâce à l'espoir de voir les banques centrales intervenir pour garder la reprise sur les rails et mettre en place des mesures qui permettront de sauvegarder l'avenir de l'union monétaire européenne.

PLUS:pc