NOUVELLES

Israël dénonce une décision de l'UE sur les colonies

15/08/2012 10:24 EDT | Actualisé 15/10/2012 05:12 EDT

Israël a condamné la décision de l'Union européenne d'inclure la ville de Modi'in-Maccabim-Reut sur la liste des colonies juives en Cisjordanie, estimant qu'elle faisait partie de son territoire souverain.

"Pour quiconque a un sens de la réalité, il ne fait pas le moindre doute que les localités de Modi'in-Maccabim-Reut font partie intégrante d'Israël, et que cela ne va pas changer", a fait savoir le ministère israélien des Affaires étrangères.

Dans un communiqué, le ministère a déploré que la décision européenne de publier cette liste "coupe court d'une façon inacceptable à un processus de négociations en cours sur ce sujet précis".

Le ministre de l'Information, Youli Edelstein, a déclaré que l'Etat hébreu comptait "déposer plainte auprès des instances européennes contre cette décision injuste et erronée qui s'apparente à une mesure de boycottage".

Selon le ministre, la ville de Modi'in-Maccabim-Reut (80.000 habitants) se situe en territoire israélien et seule une petite partie de l'agglomération se trouve dans l'ancien no man's land situé au-delà de la "Ligne verte" qui séparait Israël de la Jordanie avant la conquête de la Cisjordanie par les troupes israéliennes en 1967.

La mission de l'UE en Israël a réfuté dans un communiqué les accusations israéliennes, assurant que seuls les trois codes postaux correspondant "à la petite portion de la ville située au-delà de la Ligne verte" figuraient sur la liste et soulignant avoir largement consulté le gouvernement israélien.

Israël et l'Union européenne ont signé en 2005 un accord permettant de distinguer parmi les articles exportés vers l'UE ceux produits dans des territoires occupés. Aux yeux de la communauté internationale, toutes les colonies israéliennes dans les Territoires occupés sont illégales.

chw/sbh/cnp/fc

PLUS:afp