NOUVELLES

Hors du Québec, un Canadien sur quatre pour l'indépendance de la province (sondage)

15/08/2012 10:53 EDT | Actualisé 15/10/2012 05:12 EDT

Un Canadien vivant hors du Québec sur quatre serait prêt à soutenir lors d'un référendum la sécession de la province francophone, où le scrutin législatif du 4 septembre pourrait ramener les indépendantistes au pouvoir, selon un sondage publié mercredi.

D'après le sondage d'Abacus Data pour le compte du réseau de télévision anglophone Sun News, 52% des Canadiens vivant en dehors du Québec voteraient pour conserver la province francophone de huit millions d'habitants dans le Canada.

Mais 26% des personnes interrogées voteraient pour la sécession du Québec et 22% ne savent pas le choix qu'elles feraient en cas de référendum.

Les Canadiens de l'Alberta --la riche province de l'ouest du Canada et fief du parti conservateur du Premier ministre Stephen Harper-- voteraient plus volontiers pour la sécession du Québec que les habitants de la province de l'Ontario, voisine de la province francophone.

Par ailleurs, 88% des 1.795 Canadiens anglophones interrogés se disent d'accord avec l'affirmation suivante: "toutes les provinces doivent être traitées de manière égale, même si cela risque d'offusquer le Québec et de provoquer la séparation". En revanche, 12% disent penser que "le gouvernement fédéral doit faire tout ce qui est en son pouvoir pour garder le Québec au sein du Canada, même si cela nécessite un traitement particulier".

Les Québécois se sont prononcés à deux reprises sur leur indépendance lors de référendums en 1980 et 1995, rejetant cette option par une très courte majorité lors du second scrutin.

Dans un précédent sondage de l'institut Ipsos Reid, pour le compte des journaux du groupe Postmedia News et de la chaîne Global réalisé en juin, près de la moitié des Canadiens vivant hors du Québec se disaient indifférents à la sécession de la province francophone.

amch/mdm

PLUS:afp