NOUVELLES

Délai pour les réformes en Grèce : Merkel s'en tient à l'accord en vigueur

15/08/2012 07:22 EDT | Actualisé 15/10/2012 05:12 EDT

Le porte-parole de la chancelière Angela Merkel a déclaré mercredi que celle-ci s'en tenait à l'accord en vigueur sur les obligations de réformes de la Grèce, pour lequel Athènes a selon le Financial Times demandé un délai de deux ans.

"Pour Mme Merkel et pour tout le gouvernement, ce qui vaut est le +memorandum of understanding+ tel qu'il a été conclu" entre la Grèce et ses bailleurs de fonds (Union européenne, Fonds monétaire international, Banque centrale européenne), a dit le porte-parole Steffen Seibert pendant une conférence de presse régulière.

Il a jugé qu'aucune décision ne pouvait être prise avant que la troïka composée d'envoyés de ces trois créanciers n'ait achevé en septembre son évaluation des réformes grecques. "Le rapport de la troïka sera la base de toute décision future", a-t-il dit.

Selon le Financial Times mercredi, la Grèce va demander un rééchelonnement de son plan d'austérité afin d'obtenir deux ans de plus, soit jusqu'en 2016, pour le mener à bien.

Le Premier ministre Antonis Samaras doit rencontrer Mme Merkel le 24 août à Berlin, et le président français François Hollande le 25 à Paris.

aue/aro/php

PLUS:afp