NOUVELLES

Deux morts après une attaque de militants contre une base aérienne au Pakistan

15/08/2012 09:52 EDT | Actualisé 15/10/2012 05:12 EDT

ISLAMABAD - Au moins une demi-douzaine de kamikazes munis d'armes automatiques et de grenades propulsées par fusée ont attaqué une importante base de l'armée de l'air du nord du Pakistan où sont stationnés des chasseurs F-16 et d'autres appareils avant l'aube, jeudi, provoquant une intense bataille qui a causé la mort de deux membres des forces de sécurité et déclenché plusieurs incendies, ont rapporté des responsables.

L'assaut contre la base de Kamra, située à seulement 40 kilomètres au nord-ouest de la capitale Islamabad, est un rappel violent de la menace que posent les militants islamistes au Pakistan, et ce malgré plusieurs offensives militaires contre leurs sanctuaires le long de la frontière afghane.

Les militants ont infiltré la base en pleine obscurité et ont ouvert le feu sur les forces de sécurité vers deux heures du matin, selon l'armée de l'air pakistanaise. D'autres militants ont lancé des grenades propulsées par fusée de l'extérieur, endommageant un avion.

Les forces de sécurité ont combattu les militants pendant deu heures et ont été en mesure de reprendre le contrôle la base, a ajouté l'armée de l'air. Les militants ne sont pas parvenus à accéder aux hangars à l'intérieur de la base.

Six militants portant des explosifs et deux membres du personnel de sécurité ont perdu la vie lors des affrontements.

Aucun groupe n'a revendiqué l'attaque, mais les soupçons se porteront sans doute sur les talibans pakistanais, qui ont mené une insurrection sanglante contre le gouvernement depuis plusieurs années, un conflit qui a provoqué la mort de dizaines de milliers de personnes.

Bien que le groupe ait mené des centaines d'attentats et d'autres attaques à travers le pays, les raids contre les bases militaires font plutôt figure d'exception.

Une demi-douzaine de militants talibans ont attaqué une importante base dans la ville portuaire de Karachi en mai 2011, tuant au moins 10 personnes et détruisant deux appareils américains de surveillance aérienne. Il aura fallu 18 heures aux commandos pakistanais pour reprendre la station navale de Mehran, et deux des assaillants ont réussi à prendre la fuite. Le fait que les attaquants aient réussi à pénétrer si profondément dans la base hautement sécurisée a mené à des spéculations voulant qu'ils disposaient d'informations privilégiées.

Au moins trois attaques ont eu lieu dans les environs de la base aérienne de Kamra au cours des dernières années, mais elles se sont toutes produites à l'extérieur des installations.

PLUS:pc