NOUVELLES

Amical - Belgique-Pays-Bas: déclarations

15/08/2012 06:04 EDT | Actualisé 15/10/2012 05:12 EDT

Louis Van Gaal (sélectionneur des Pays-Bas): "On a commencé très mal la première mi-temps, même si, bizarrement, on a créé plus d'occasions durant cette période que durant la seconde. On a perdu la balle à des endroits où on ne doit pas la perdre. La deuxième période, c'est ça que je voulais voir. On mène, et en principe on doit contrôler. Mais il y a eu des erreurs personnelles qu'on ne peut pas faire si on veut gagner un match. On s'est sorti du match nous-même. L'erreur de Nigel de Jong (qui permet aux Belges de revenir à 2-2) a été le tournant du match. Ensuite, on n'a plus réussi à nous organiser. Mais j'ai aussi vu de bonnes choses contre la Belgique. Ca ne veut pas dire que la Hongrie et la Turquie (les deux prochains adversaires des Pays-Bas en qualification pour le Mondial, ndlr) seront des matches faciles. En début de saison, tout le monde n'a pas le même état de forme et ça s'est vu".

Marc Wilmots (sélectionneur de la Belgique): "Il n'y a pas d'euphorie, ce n'est qu'un match amical. On leur a donné des occasions. Mais je savais que j'avais un banc. Certains disent qu'on a un problème d'attaquants, mais les garçons ont prouvé qu'ils en voulaient, ils avaient faim. Ce qui m'a plu, c'est qu'ils ont relevé la tête. A 2-1 pour les Pays-Bas, je savais que ce n'était pas fini. J'attendais une réaction de mon banc et ils ont su trouver plus de profondeur. Si je suis satisfait ? Non, car des choses ne m'ont pas plu. Il y a eu une nonchalance, une certaine facilité. On pourrait le payer cash à l'avenir. Eden (Hazard) a joué un match normal, mais il peut faire mieux et il le sait. Je vais retenir la victoire, mais le Pays de Galles (le 7 septembre en qualification pour la Coupe du Monde, ndlr) et la Croatie (le 11 septembre, idem), c'est une autre histoire. Jusqu'à présent, on est nulle part, il reste tout à faire.

siu/smr

PLUS:afp