NOUVELLES

Tunisie: libération de manifestants et syndicalistes dans la région de Sfax

14/08/2012 01:06 EDT | Actualisé 14/10/2012 05:12 EDT

Sept manifestants arrêtés la semaine dernière dans le gouvernorat tunisien de Sfax (260 km au sud de Tunis) ont bénéficié d'un non-lieu et quatre syndicalistes ont été libérés après près d'un mois de détention dans cette même région, ont indiqué mardi leurs avocats.

Les sept manifestants avaient été arrêtés vendredi à Thyna, près de Sfax, lors d'une manifestation contre des coupures d'eau réprimée par la police, a appris l'AFP auprès de leurs conseils. Cinq autres ont été libérés jeudi.

Par ailleurs, quatre syndicalistes en détention provisoire depuis près d'un mois ont été libérés jusqu'à la conclusion de l'enquête les visant.

Ils avaient été arrêtés lorsque la police avait dispersé sans ménagement un sit-in à l'hôpital Hédi Chaker de Sfax. Les quatre hommes sont poursuivis pour des violences contre des policiers, un crime passible de lourdes peines.

Les manifestations d'opposition et les conflits sociaux se sont multipliés ces dernières semaines en Tunisie, où le gouvernement dominé par les islamistes d'Ennahda fait face à une contestation croissante.

Un grève générale a ainsi été très suivie mardi à Sidi Bouzid, berceau de la révolution de 2011 pour réclamer la libération d'une quarantaine de manifestants arrêtés dans la région depuis la fin juillet. Dix d'entre eux ont été libérés mardi.

str-ms-alf/hj

PLUS:afp