INTERNATIONAL

Syrie: plus de 23 000 morts dans les violences depuis mars 2011

14/08/2012 07:51 EDT | Actualisé 14/10/2012 05:12 EDT
AP
Syrians react after the funeral of 29 year-old Free Syrian Army fighter, Husain Al-Ali, who was killed during clashes in Aleppo, in the cemetery in the town of Marea on the outskirts of Aleppo city, Syria, Thursday, Aug. 9, 2012. (AP Photo/ Khalil Hamra)

Plus de 23.000 personnes sont mortes dans les violences depuis le début en mars 2011 de la révolte en Syrie, a affirmé mardi à l'AFP Rami Abdel Rahmane, chef de l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH).

"Au 13 août, 23.002 personnes avaient été tuées dont 16.142 civils, 1.018 déserteurs et 5.842 soldats", a-t-il dit en précisant que 2.409 personnes ont été tuées depuis la fin juillet.

Dans son bilan des victimes civiles, l'OSDH compte notamment ceux qui ont pris les armes.

Le conflit a pris un tour de plus en plus violent avec des combats à Damas et Alep, les deux principales villes du pays.

"Le nombre total n'inclut pas les miliciens pro-gouvernementaux, les milliers de détenus dont le sort est inconnu, ni ceux parmi les morts dont l'identité n'a pu être clarifiée", selon M. Abdel Rahmane.

Il est impossible d'avoir un bilan de source indépendante depuis que l'ONU a cessé de comptabiliser les victimes.

ser/sk/ao/feb

INOLTRE SU HUFFPOST

Violences en Syrie: photos de journalistes citoyens