NOUVELLES

Présidentielle aux États-Unis: Obama et Romney s'affrontent sur l'énergie

14/08/2012 05:51 EDT | Actualisé 14/10/2012 05:12 EDT

WASHINGTON - Barack Obama et Mitt Romney se sont affrontés sur les politiques énergétiques, mardi, le président sortant ayant ridiculisé la position de son adversaire sur l'énergie éolienne, tandis que le candidat républicain a promis de réaliser l'indépendance énergétique des États-Unis.

Tout en déviant légèrement de leurs échanges habituels sur l'économie, les deux candidats à l'élection présidentielle américaine n'ont pas contourné la question pour autant.

Une nouvelle publicité télévisée accuse les républicains de vouloir réformer Medicare (le programme fédéral d'assurance maladie destiné aux personnes âgées), couper des milliards de dollars dans les programmes gouvernementaux, notamment l'éducation, et de vouloir diminuer les impôts des contribuables les plus riches. Le camp Romney a répliqué en présentant Barack Obama comme une menace pour le bien-être des personnes âgées.

De passage en Iowa, centre de production d'énergie éolienne aux États-Unis, le président Obama a noté que son rival avait déjà dénigré l'énergie éolienne en affirmant: «On ne peut conduire une voiture avec un moulin à vent dessus».

«Je ne sais pas s'il l'a vraiment essayé. Je sais qu'il a déjà transporté d'autres choses sur sa voiture», a raillé le président, en référence à un épisode durant lequel la famille Romney est partie en vacances avec le chien Seamus attaché dans une cage sur le toit du véhicule. «Mais s'il veut apprendre des choses sur l'énergie éolienne, il devrait prêter attention à ce que vous faites ici en Iowa.»

Le gouvernement fédéral affirme que de 6000 à 7000 emplois en Iowa sont liés à l'industrie éolienne, et qu'environ 20 pour cent de l'électricité produite dans l'État provient de cette source d'énergie.

«Contrairement à mon adversaire, je veux cesser de verser chaque année quatre milliards $ US en subventions des contribuables aux grandes entreprises pétrolières qui n'ont jamais été aussi rentables, et continuer d'investir dans les sources d'énergie locales comme l'énergie éolienne, qui n'ont jamais été aussi prometteuses», a déclaré M. Obama devant une foule d'environ 850 personnes à Oskaloosa.

Mitt Romney, qui faisait campagne mardi dans l'est de l'Ohio, une région riche en charbon, a affirmé que Barack Obama induisait les électeurs en erreur en affirmant avoir créé de nouveaux emplois dans les régions productrices de charbon. L'ancien gouverneur du Massachusetts a ensuite promis de mettre fin d'ici huit ans à la dépendance des États-Unis envers le pétrole importé.

«D'ici la fin de mon second mandat, je prends cet engagement: l'indépendance énergétique des États-Unis et de l'Amérique du Nord», a dit M. Romney lors d'une visite dans une mine de charbon. «Nous n'aurons plus à acheter du pétrole du Venezuela et du Moyen-Orient. Nous serons indépendants.»

La campagne présidentielle s'est déroulée dans cinq États stratégiques mardi. Mitt Romney a achevé sa tournée de plusieurs États en autocar, tandis que son colistier, Paul Ryan, est allé courtiser les électeurs et les donateurs du Colorado et du Nevada. Le vice-président Joe Biden faisait quant à lui campagne en Virginie.

PLUS:pc