NOUVELLES

ONU: le Conseil condamne une attaque contre la Minuad au Darfour

14/08/2012 07:59 EDT | Actualisé 14/10/2012 05:12 EDT

Le Conseil de sécurité de l'ONU a fermement condamné mardi une attaque contre la mission de maintien de la paix conjointe ONU-Union africaine (Minuad) dans la région soudanaise du Darfour qui a entraîné la mort d'un de ses policiers.

Les membres du Conseil de sécurité "ont condamné dans les termes les plus énergiques l'attaque perpétrée par des hommes armés non identifiés contre le bureau" de la Minuad situé à Nyala, dans le sud du Darfour, au cours de laquelle un soldat de la paix bangladais a été tué et un autre blessé, précise le Conseil dans un communiqué.

Les membres du Conseil demandent en conséquence au gouvernement soudanais "d'ouvrir sans tarder une enquête et de traduire en justice les auteurs de l'attaque".

Selon la Minuad, 38 membres de la mission ont été tués en quatre ans.

Le secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon, avait indiqué en avril dans un rapport destiné au Conseil de sécurité que la criminalité apparaissait "comme la menace la plus importante pour les civils et les travailleurs humanitaires" au Darfour, y compris dans les camps de déplacés.

Le Conseil de sécurité a décidé le 31 juillet de réduire les effectifs de la Minuad, qui comptait 23.500 hommes, en raison de "l'amélioration de la sécurité le long de la frontière entre le Soudan et le Tchad et dans le nord du Darfour à la suite du rapprochement entre le Soudan et le Tchad et entre le Soudan et la Libye".

Le banditisme, les violences tribales et les combats entre rebelles et armée soudanaise restent quotidiens au Darfour même s'ils sont d'un degré moindre que durant le pic des violences de 2003-2004, après le soulèvement de groupes non arabes contre le régime de Khartoum.

tw/are/mdm

PLUS:afp