NOUVELLES

L'Iran met sur pied une milice pro-régime en Syrie, accuse Leon Panetta

14/08/2012 03:41 EDT | Actualisé 14/10/2012 05:12 EDT

Les Gardiens de la révolution iraniens mettent sur pied une milice chiite en Syrie favorable au régime de Bachar al-Assad pour combattre l'opposition, a dénoncé mardi le secrétaire américain à la Défense Leon Panetta.

L'Iran "essaie de mettre sur pieds, essaie de former une milice en Syrie pour combattre pour le compte du régime. Nous voyons une présence grandissante de l'Iran (en Syrie, ndlr) et cela nous inquiète beaucoup", a déclaré M. Panetta au cours d'une conférence de presse.

"Tout ce à quoi cela va aboutir, franchement, c'est de prolonger la souffrance des Syriens", a regretté le chef de Pentagone, selon qui "l'Iran ferait mieux de réfléchir à son implication".

Cette milice est composée de "Syriens généralement chiites, pour certains alaouites", comme le président Bachar al-Assad, a observé le plus haut gradé américain, le général Martin Dempsey.

Elle est formée selon lui sur le modèle de l'Armée du Mahdi en Irak, une puissante milice chiite dirigée par Moqtada Sadr, qui avait vigoureusement combattu les forces américaines en Irak.

L'armée syrienne de son côté est affaiblie par les désertions et les défections d'une partie de sa hiérarchie.

"L'armée syrienne se bat depuis près de 18 mois. N'importe quelle armée serait atteinte par un tel rythme", a estimé le chef d'état-major interarmées américain, selon qui les forces régulières syriennes connaissent des problèmes d'approvisionnement et sont affectées moralement.

"C'est pour ça que l'Iran entre dans le jeu pour former cette milice, pour enlever une partie de la pression pesant sur les militaires syriens", a jugé le général Dempsey.

mra/mdm

PLUS:afp