NOUVELLES

Le TSX grimpe avec les données sur l'économie allemande et le détail américain

14/08/2012 09:57 EDT | Actualisé 14/10/2012 05:12 EDT

TORONTO - La Bourse de Toronto a enregistré une légère avance mardi, aidée par la hausse des actions du secteur de l'énergie. Les prix du pétrole ont notamment profité de la hausse des ventes au détail aux États-Unis, tandis que l'Allemagne a affiché une performance plus forte que prévu pour son deuxième trimestre.

L'indice composé S&P/TSX a gagné 15,28 points pour clôturer à 11 853,61 points, tandis que la Bourse de croissance TSXV a glissé de 0,36 point à 1197,01 points.

Le dollar canadien s'est pour sa part apprécié de 0,06 cent US à 100,82 cents US.

Les marchés américains ont perdu leur élan en fin de séance, malgré la publication de données du département américain du Commerce témoignant d'une hausse de 0,8 pour cent des ventes au détail en juillet, soit leur plus forte croissance depuis février. Les économistes s'attendaient plutôt à un gain de 0,3 pour cent.

La moyenne Dow Jones des valeurs industrielles a avancé de 2,71 points à 13 172,14 points, tandis que l'indice composé du Nasdaq a échappé 5,54 points à 3016,98 points et que l'indice élargi S&P 500 a glissé de 0,18 point à 1403,93 points.

L'Allemagne, première économie en Europe, a affiché mardi une croissance de 0,3 pour cent pour son deuxième trimestre, surpassant les attentes de 0,2 pour cent des économistes. Il s'agit malgré tout d'un ralentissement par rapport à la progression de 0,5 pour cent réalisée au premier trimestre.

Mais en même temps, un autre rapport a souligné que les problèmes chroniques de dette des 17 pays de la zone euro rapprochaient l'Europe d'une nouvelle récession.

Eurostat, l'agence statistique de l'Union européenne, a indiqué que les économies des pays de la zone euro et celles de l'ensemble des 27 pays de l'UE s'étaient contractées de 0,2 pour cent au deuxième trimestre. Pour les trois premiers mois de l'année, la croissance économique des deux régions s'était avérée nulle. Une récession se définit techniquement par deux trimestres consécutifs de contraction économique.

L'Espagne, le Portugal, Chypre et la Grèce sont déjà en récession.

«Les nouvelles macroéconomiques ont certainement été moins mauvaises», a observé Paul Vaillancourt, chef des investissements chez Canadian Wealth Management, à Calgary.

«Mais clairement, nous avons affaire à un ralentissement mondial de la croissance et les données qui surgissent sont mitigées. Regrettablement, l'Europe va tomber en récession, si elle ne s'y trouve pas déjà.»

Sur une note plus légère, M. Vaillancourt croit que le Canada et les États-Unis sont toujours «d'assez bons endroits où investir et même si nous observons un ralentissement de la croissance des bénéfices, les comptes sont en bonne santé au Canada et aux États-Unis et les ratios dette-capitaux propres sont à des creux de cinq ans».

Les titres du secteur de la finance ont soutenu la hausse du TSX mardi. Ce secteur a affiché un gain de 0,64 pour cent, l'action de la Financière Manuvie (TSX:MFC) ayant pris 13 cents à 11,36 $ pendant que celle de la Banque Royale (TSX:RY) gagnait 1,08 $ à 51,98 $.

Le secteur torontois de l'énergie a progressé de 0,44 pour cent, le cours du baril de pétrole brut ayant grimpé de 70 cents US à 93,43 $ US à la Bourse des matières premières de New York. L'action de Canadian Natural Resources (TSX:CNQ) a pris 51 cents à 30,66 $, tandis que celle de la Pétrolière Impériale (TSX:IMO) a grimpé de 31 cents à 45,59 $.

Le secteur des métaux de base a été le plus faible à Toronto, déclinant plus de trois pour cent, tandis que les prix des métaux se stabilisaient après deux séances consécutives de dégringolade. Le cours du cuivre a pris environ un demi-cent à 3,36 $ US la livre à New York. Le titre de First Quantun Minerals (TSX:FM) a rendu 1,03 $ à 19,03 $, tandis que celui de Teck Resources (TSX:TCK.B) a cédé 96 cents à 28,62 $.

Le secteur aurifère a glissé d'environ 1,1 pour cent. Le cours du lingot d'or a chuté de 10,20 $ US à 1602,40 $ US l'once à New York. Sur le parquet torontois, l'action de Centerra Gold (TSX:CMG) a effacé 37 cents à 6,81 $ tandis que celle d'Iamgold (TSX:IMG) a grimpé de 15 cents à 11,33 $.

PLUS:pc