NOUVELLES

Le Japon souligne sa reddition lors de la Deuxième Guerre mondiale

14/08/2012 11:57 EDT | Actualisé 14/10/2012 05:12 EDT

TOKYO - Le Japon souligne le 67e anniversaire de sa reddition lors de la Deuxième Guerre mondiale en organisant de nombreuses cérémonies, incluant un sombre service dirigé par son empereur.

Les cicatrices qu'a laissées le conflit demeurent, quelque six décennies plus tard, et les cérémonies tenues mercredi ont été organisées au moment où les disputes territoriales entre le Japon et ses voisins ont pris de l'ampleur. Tokyo a été particulièrement ulcéré par une visite du président de la Corée du Sud, Lee Myung Bak, sur des îles contestées de la Mer du Japon.

Une visite du sanctuaire Yasukuni par un membre du cabinet ministériel du gouvernement japonais risque par ailleurs de provoquer des réactions de la part de pays ayant été victimes des visées colonialistes du Japon.

L'empeureur Akihito, dont le père a livré à la radio nationale le discours dans lequel il annonçait que la guerre ne pouvait être gagnée, en 1945, prononcera des prières en mémoire des victimes du conflit.

PLUS:pc