NOUVELLES

L'économie chypriote se contracte de 2,4%

14/08/2012 08:36 EDT | Actualisé 14/10/2012 05:12 EDT

L'économie chypriote, déjà en récession, s'est rétractée de 2,4% dans le deuxième trimestre 2012, par rapport à la même période l'année dernière, d'après les chiffres préliminaires du gouvernement publiés mardi.

Cette baisse marque le cinquième trimestre consécutif sans croissance pour l'économie de l'île, qui fait partie de la zone euro depuis 2008.

D'après cette estimation officielle, le taux de croissance du Produit intérieur brut (PIB) en valeur réelle, calculé d'après des données ajustées des variations saisonnières, a diminué de 0,8% au deuxième trimestre 2012, par rapport à la même période l'année dernière. Le premier trimestre de l'année avait vu une diminution de 0,4%.

Le service des statistiques a dit que les secteurs de la construction, de la production industrielle, du transport et du commerce ont décliné, mais que les secteurs des banques et du tourisme ont connu une croissance positive.

D'après la Banque centrale de Chypre, l'activité économique se rétractera de 1,1% en 2012, tandis que les économistes de l'Université de Chypre estiment que le recul devrait atteindre 1,5%.

Chypre négocie actuellement avec la Commission européenne, le Fonds monétaire international (FMI) et la Banque centrale européenne (BCE) le montant de l'aide dont elle aura besoin pour soutenir son économie et son secteur bancaire touchés par la crise grecque.

L'agence de notation financière Standard and Poor's avait estimé début août que le montant de cette aide pourrait se chiffrer à 11 milliards d'euros mais certaines estimations font état de 15 milliards d'euros ce qui représenterait 60% du PIB de la République de Chypre.

cc/dav/bpz/str-jld/vl

PLUS:afp