NOUVELLES

La société forestière chinoise Sino-Forest dépose un plan de restructuration

14/08/2012 02:44 EDT | Actualisé 14/10/2012 05:12 EDT

TORONTO - La société forestière chinoise Sino-Forest (TSX:TRE), qui a été accusée de fraude, a déposé mardi un plan de restructuration qui verra ses créanciers prendre le contrôle.

Dans le cadre de ce plan, les détenteurs de billets et autres créanciers affectés par la situation recevront des actions et des billets d'une nouvelle entreprise qui fera l'acquisition des actifs de Sino-Forest.

Les actuels actionnaires de Sino-Forest ne recevront rien en vertu des dispositions du plan proposé.

La compagnie s'est placée sous la protection de la Loi sur les arrangements avec les créanciers des compagnies (LACC) plus tôt cette année. Elle s'est également mise en vente, mais n'a trouvé aucun acheteur.

La société forestière a été accusée d'avoir exagéré ses actifs et revenus, et aussi d'avoir induit en erreur les investisseurs.

Le mois dernier, Sino-Forest a affirmé que plusieurs entreprises qui n'existent plus lui devaient plus de la moitié d'un milliard $.

Jadis la société forestière ayant la plus grande valeur boursière sur le parquet torontois, Sino-Forest a été accusée de fraude l'an dernier par Muddy Waters Research, une compagnie américaine qui vendait son titre à découvert.

Sino-Forest et plusieurs de ses anciens dirigeants ont depuis été accusés d'avoir menti aux investisseurs et d'avoir tenté de tromper les enquêteurs de la Commission des valeurs mobilières de l'Ontario.

PLUS:pc