NOUVELLES

La SCHL prévoit un ralentissement de l'activité immobilière d'ici la fin 2012

14/08/2012 08:41 EDT | Actualisé 14/10/2012 05:12 EDT

OTTAWA - L'activité de construction de maisons neuves et celle de revente d'habitations existantes devraient connaître un ralentissement modéré d'ici la fin de l'année, a indiqué mardi la Société canadienne d'hypothèques et de logement (SCHL).

L'agence fédérale ne s'attend pas à voir un recul important, mais ses plus récentes prévisions laissent entrevoir une année 2013 un peu plus tranquille que ce qui avait été estimé en juin. En contrepartie, l'année en cours devrait se révéler plus solide que la SCHL ne l'avait d'abord cru.

La SCHL affirme déjà depuis un certain temps que les prix des maisons devraient croître plus lentement que ces derniers temps dans la plupart des marchés locaux.

Les mises en chantier et les ventes de maisons sont restées solides en 2012 — particulièrement en ce qui a trait aux immeubles à logements multiples comme les condominiums et les appartements — mais elles devraient ralentir modérément dans les mois qui mèneront à 2013.

«Les conditions sont équilibrées sur la plupart des marchés locaux, ce qui devrait entraîner également un ralentissement de la croissance des prix», a noté Mathieu Laberge, économiste en chef adjoint à la SCHL, dans un communiqué.

La SCHL fournit des assurances hypothécaires pour protéger les prêteurs des défaillances d'acheteurs d'habitations. Elle surveille aussi de près l'activité de construction résidentielle et les reventes de maisons existantes et fournit des prévisions, lesquelles sont consultées par divers secteurs de l'économie.

Dans ses plus récentes prévisions, la SCHL estime qu'entre 196 800 et 217 000 mises en chantier d'habitations auront eu lieu en 2012, avec une prévision ponctuelle de 207 200 unités.

La prévision ponctuelle est légèrement plus élevée que celle de 202 700 émise par la SCHL en juin, lorsque sa fourchette de mises en chantier s'établissait entre 182 300 et 220 600 unités.

Pour l'année 2013, la SCHL table maintenant sur des mises en chantier allant de 173 000 à 207 400 unités, avec une prévision ponctuelle de 193 100 unités — soit environ sept pour cent de moins que dans sa prévision pour l'année en cours.

La prévision ponctuelle précédente pour 2013 était de 195 700 mises en chantier d'habitations.

En se fiant aux données compilées par l'Association canadienne de l'immeuble, la SCHL s'attend à ce qu'environ 466 600 maisons existantes soient revendues cette année, et 469 600 maisons l'an prochain.

Le prix moyen pour les propriétés vendues par l'entremise des membres de l'ACI devrait être entre 351 300 $ et 378 400 $ en 2012 et entre 358 000 $ et 395 800 $ en 203, a évalué mardi la SCHL.

La prévision ponctuelle de la SCHL pour le prix moyen est maintenant de 368 000 $ pour 2012 et de 377 300 $ pour 2013. Dans son rapport de juin, celle-ci était de 372 700 $ pour 2012 et de 383 600 $ pour 2013.

PLUS:pc