NOUVELLES

Fifa: Bin Hammam se défendra contre la nouvelle procédure

14/08/2012 12:47 EDT | Actualisé 14/10/2012 05:12 EDT

L'ancien président de la Confédération asiatique de football Mohamed bin Hammam a fait part mardi de sa volonté de laver son honneur après l'ouverture vendredi d'une nouvelle procédure d'investigation par la commission d'éthique de la Fifa à son encontre.

"Mon équipe juridique a fourni une réponse immédiate aux actions de la Fifa et à ma suspension basée sur des motivations politiques", a déclaré Mohamed bin Hammam à la BBC.

"J'annoncerai très rapidement les prochaines mesures que je souhaite prendre pour contester ce clair abus de pouvoir de la part de la Fifa", a-t-il ajouté.

Il avait été accusé en mai 2011 d'avoir acheté des voix avant l'élection présidentielle à la Fifa à laquelle il souhaitait se présenter. Il s'était retiré de la course avant d'être radié à vie.

Le Tribunal arbitral du sport (TAS) avait annulé cette radiation le 19 juillet, faute de preuve directe, sans pour autant conclure à l'innocence de Bin Hammam.

Mais le comité d'éthique de la Fifa entend chercher de nouvelles preuves et relancer cette affaire. Cette nouvelle procédure fait ainsi suite à la suspension provisoire de 90 jours imposée à M. Bin Hammam par la commission d'éthique le 26 juillet.

jdg/pd/jr

PLUS:afp