NOUVELLES

Aide financière fédérale pour victimes d'inondations au Québec et au Manitoba

14/08/2012 01:54 EDT | Actualisé 14/10/2012 05:12 EDT

WINNIPEG - Le Québec, le Manitoba et la Saskatchewan seront les premières provinces à recevoir l'aide financière provenant d'un programme fédéral visant à prévenir les catastrophes avant qu'elles ne surviennent.

Le ministre de la Sécurité publique, Vic Toews, a déclaré mardi que les trois provinces obtiendraient un remboursement pour la moitié des frais engagés en 2011 dans le rehaussement de digues permanentes et d'autres «mesures proactives» prises afin d'atténuer les dommages causés par les inondations.

Au printemps dernier, de graves inondations ont touché le Québec lorsque la rivière Richelieu est sortie de son lit. Le Manitoba et la Saskatchewan n'ont pas été épargnées.

Le ministre Toews a précisé que le gouvernement était désormais conscient que la prévention constituait la meilleure façon de sauver des vies, d'épargner les maisons et de protéger l'environnement.

La mise en place de mesures d'atténuation permet également de réduire les «perturbations économiques» causées par ces catastrophes naturelles, a ajouté M. Toews, qui a fait cette annonce à Winnipeg, au Manitoba.

Ces fonds proviennent d'une enveloppe de 99,2 millions $ sur trois ans qui était déjà prévue au budget du printemps dernier.

Normalement, Ottawa rembourse après coup la facture des réparations pour les dommages causés aux infrastructures par des catastrophes naturelles. Il s'agit donc d'une nouvelle approche visant à partager les coûts de construction de structures permanentes préventives et d'autres dépenses, dont les analyses de risques.

On ignore exactement quel montant sera alloué à chaque province, et celui qu'elles toucheront pourrait bien ne pas les satisfaire.

À lui seul, le Manitoba a dépensé des centaines de millions de dollars pour faire face aux inondations qui ont frappé l'an dernier. La province espère obtenir plus d'argent d'Ottawa pour absorber les coûts du canal de dérivation qui a été construit pour faire baisser le niveau du lac Saint-Martin.

PLUS:pc