NOUVELLES

Vic Toews aura finalement accès aux entretiens filmés avec Omar Khadr

13/08/2012 10:17 EDT | Actualisé 13/10/2012 05:12 EDT

TORONTO - Les autorités américaines devraient remettre cette semaine au gouvernement canadien les enregistrements vidéo d'entretiens réalisés avec Omar Khadr, puisque le responsable de la commission militaire a désormais autorisé leur transfert.

L'équipe canadienne de défense de Khadr a pendant ce temps remis lundi trois affidavits au gouvernement en appui de la décision de la Cour fédérale visant à forcer le ministre de la Sécurité publique Vic Toews de prendre une décision sur le transfert du prisonnier de Guantanamo Bay au Canada.

Le gouvernement a un mois pour répondre, mais les avocats ont dit espérer que l'audience serait accélérée.

M. Toews a demandé accès aux bandes de deux évaluations de la santé mentale de Khadr avant son procès, il y a deux ans.

L'une de ces évaluations a été réalisée par le Dr Michael Welner, le principal témoin de la poursuite lors du procès de Khadr devant une commission militaire en octobre 2010. M. Welner a conclu que Khadr, alors âgé de 25 ans, était un jihadiste incapable de se repentir.

L'autre a été menée par un psychologue militaire américain, le major Alan Hopewell, qui a considéré Khadr comme étant sur la défensive et adoptant des comportements manipulateurs, mais qui était également mentalement stable, en plus d'être un esprit indépendant qui se voyait comme un Canadien.

Selon l'un des avocats de Khadr, Brydie Bethell, cette demande du ministre Toews aurait dû être faite il y a plus d'un an.

En vertu de sa déclaration de culpabilité d'octobre 2010, Khadr devait purger huit années de prison supplémentaires, dont une à Guantanamo et les autres au Canada.

M. Toews dispose déjà de deux autres évaluations de la santé mentale de Khadr, qui le décrivent toutes deux comme un bon candidat à la réintégration, et comme une personne qui ne pose pas de risque pour la sécurité.

PLUS:pc