NOUVELLES

Santé: l'écart entre riches et pauvres s'aggrave, selon un sondage de l'AMC

13/08/2012 12:09 EDT | Actualisé 12/10/2012 05:12 EDT

TORONTO - Le fossé entre les riches et les pauvres ne cesse de se creuser sur le plan de la santé au Canada, selon un rapport de l'Association médicale canadienne (AMC).

Un sondage réalisé pour l'AMC par Ipsos Reid montre que 68 pour cent des personnes interrogées gagnant 60 000 $ et plus par année ont dit être en excellente ou en très bonne santé contre 39 pour cent chez les répondants ayant un salaire annuel de 30 000 $.

Il s'agit d'un écart de 29 points de pourcentage, mais l'AMC s'inquiète surtout du fait qu'il est beaucoup plus important maintenant que dans un autre sondage effectué en 2009, où il était de 17 points de pourcentage.

La différence est visible dans tous les indicateurs de santé. Les gens mieux nantis ont moins d'enfants obèses, fument moins, mangent plus de légumes, dorment plus et font davantage d'exercice.

Le président de l'AMC, le Dr John Haggie, a dit espérer que cette étude pousserait les gouvernements à tenir compte de la santé dans le développement de toutes leurs politiques.

Ipsos Reid a mené ce sondage téléphonique auprès de 1200 Canadiens entre le 25 et le 30 juillet. La marge d'erreur est de plus ou moins 2,8 points de pourcentage.

PLUS:pc