NOUVELLES

Rébellion en RDC: la Suède suspend son aide au Rwanda

13/08/2012 06:47 EDT | Actualisé 13/10/2012 05:12 EDT

La Suède a indiqué lundi avoir suspendu provisoirement son aide au Rwanda dans l'attente d'éclaircissements de Kigali, accusé par l'ONU de soutenir un groupe rebelle dans l'Est de la République démocratique du Congo.

"Concernant l'aide, nous avons choisi d'attendre pour faire la lumière sur ce qui se passe au Congo et comment elles [les autorités rwandaises] s'en mêlent", a déclaré la ministre suédoise de la Coopération Gunilla Carlsson à la radio publique SR.

"Nous n'avons pas arrêtée, nous avons choisi de la geler" provisoirement une partie de l'aide, a-t-elle précisé, soulignant que le Rwanda devait "prendre ses responsabilités pour le développement de la région".

Interrogé par l'AFP sur les détails de ce gel, le ministère des Affaires étrangères n'avait pas donné de précision lundi à la mi-journée.

Les Etats-Unis, les Pays-Bas et l'Allemagne ont également suspendu tout ou partie de leur aide après la publication d'un rapport de l'ONU qui accuse le Rwanda de soutenir les mutins du M23, un groupe rebelle dans l'Est de la République démocratique du Congo.

Kigali a démenti et a accusé en retour Kinshasa, qui nie, de soutenir les Forces démocratiques de libération du Rwanda (FDLR), rébellion hutu rwandaise opposée au régime de Paul Kagame et également active dans l'Est de la RDC.

Un sommet des Etats des Grands Lacs, censé définir les contours d'une force neutre permettant d'"éradiquer" les groupes armés dans l'est de la République démocratique du Congo (RDC), s'est achevé mercredi sans résultat probant.

En 2011, la Suède a versé au Rwanda une aide de 215 millions de couronnes (26,1 millions d'euros).

cbw/hh/jms

PLUS:afp