NOUVELLES

JO-2012: le Japon espère que ses médailles aideront le pays à se reconstruire

13/08/2012 09:19 EDT | Actualisé 13/10/2012 05:12 EDT

Si le Japon n'a pas atteint son objectif de médailles d'or aux JO de Londres, il a battu son record de médailles, et considérait lundi que ce résultat allait accélérer la reconstruction du pays après le séisme qui a frappé le nord-est du Japon en mars 2011.

"38 médailles pour le Japon: un record", saluait la Une du quotidien économique Nikkei, quelques heures après la clôture des jeux Olympiques de Londres. Le précédent record datait de 2004, où la délégation japonaise avait ramené d'Athènes 37 médailles.

Cette année, le Japon a seulement remporté sept médailles d'or, alors que le Comité olympique japonais visait quinze titres. Le Japon a terminé 11e du classement des médailles, devant le Kazakhstan mais derrière l'Australie.

Mais l'ancien judoka Haruki Uemura, désormais chef de la délégation japonaise, se satisfait de ce résultat. "Dépasser notre précédent record nous rend très heureux. Lors des précédents Jeux, nous n'avions pas de médailles chaque jour, comme ici", a-t-il déclaré.

Certains athlètes ont expliqué qu'ils avaient été motivés par le tremblement de terre et le tsunami de mars 2011 qui avaient fait 19.000 morts dans le nord-est du pays, où les performances japonaises à Londres ont été très suivies.

L'escrimeur Kenta Chida qui a obtenu l'argent s'est ainsi rendu dans sa ville natale de Kesennuma pour se recueillir sur la tombe de son meilleur ami, décédé lors du tsunami. "Je suis allé lui dire +ça y est, je l'ai fait+. J'espère qu'il est content, depuis le paradis", a déclaré Chida aux médias japonais.

Selon le journal The Mainichi, "beaucoup d'athlètes se sont engagés dans des activités pour aider les zones sinistrées, depuis le tsunami".

sps/hg/pst/pd/dif

PLUS:afp