Huffpost Canada Quebec

Participation politique record au défilé Fierté Montréal grâce à l'élection

Publication: Mis à jour:
ELECTIONS 2012
PC

MONTRÉAL - Porte-parole en vue de la communauté gaie par sa fondation Émergence, Laurent McCutcheon se réjouit du fait que la campagne électorale amènera un nombre record d'hommes et de femmes politiques au défilé de la Fierté Montréal, le 19 août.

M. McCutcheon a participé, lundi, au dévoilement de la programmation de la semaine et du défilé Fierté Montréal. Et c'est à cette occasion qu'il a commenté l'importance de la présence de politiciens, gais ou non, lors du défilé.

«Cette année, c'est une année record! On en a énormément (d'hommes et de femmes politiques). Bien sûr qu'on est en campagne électorale et que pour les politiciens, c'est intéressant de pouvoir participer à des événements publics. Ils y trouvent leur compte en venant, sans doute, et nous, comme communauté, on trouve notre compte par leur présence», a-t-il concédé en entrevue.

Pour le défilé, le Parti libéral du Québec a délégué quatre ministres sortants, soit Kathleen Weil, Jean-Marc Fournier, Marguerite Blais et Laurent Lessard.

Le Parti québécois y délègue Maka Kotto et Carole Poirier, Québec solidaire Amir Khadir et Françoise David, la Coalition avenir Québec Jacques Duchesneau et Option nationale Denis Monière.

Le Parti conservateur fédéral n'y a délégué personne, contrairement au Nouveau Parti démocratique et au Parti libéral du Canada qui y seront bien représentés aussi.

M. McCutcheon aimerait par ailleurs que davantage d'hommes ou femmes politiques qui sont homosexuels le disent ouvertement, afin de servir de modèles.

«J'encourage très fortement les politiciens qui sont homosexuels à faire une sortie publique. Autrefois, on disait toujours que c'est une question personnelle. Depuis 2005 au Canada, on a légiféré pour permettre le mariage (entre conjoints de même sexe). Or, le mariage c'est un événement public. On est obligé de déclarer publiquement notre mariage, on appelle ça la publications des bans. Donc, quand on est rendu dans une société qui est prête à marier des couples de même sexe, je ne peux pas comprendre qu'on puisse dire 'c'est personnel' pour un politicien. Moi je respecte ceux qui ne font pas de 'coming out', mais je pense que les politiciens devraient... Ce n'est pas une question privée. Ce qui est privé, c'est la sexualité, ça c'est privé. L'orientation sexuelle, ça fait partie de notre identité. Moi, si je me présente en politique, les gens ont le droit de savoir qui je suis», a-t-il plaidé.

Et si la présence de personnalités politiques et publiques est si importante, à ses yeux, c'est aussi pour corriger l'image que certains ont de tels défilés. «Des fois, on a eu mauvaise presse dans le passé. Je pense que la présence des politiciens vient donner un niveau au défilé. Ce ne sont pas que des personnes nues qu'il y a dans le défilé; il n'y a pas que des gais et des lesbiennes, il y a aussi des représentants des grands partis politiques qui sont présents. Leur présence est à mon sens un témoignage favorable à la communauté», a commenté M. McCutcheon.

À lire aussi sur le HuffPost Québec

Close
Les chefs en campagne
sur
Partager
Tweeter
PUBLICITÉ
Partager
fermer
Image affichée

Suggérer une correction

Sur le web

Fierté Montréal

Des milliers de personnes dans les rues

Participation politique record au défilé Fierté Montréal grâce à l'élection

Fierté gaie de Montréal: un millésime communautaire