NOUVELLES

Al-Qaïda revendique 28 attaques entre mi-juin et fin juillet en Irak

13/08/2012 05:20 EDT | Actualisé 13/10/2012 05:12 EDT

L'Etat islamique d'Irak (ISI), branche d'Al-Qaïda, a revendiqué 28 attaques entre mi-juin et fin juillet, dont une contre un département de lutte contre le terrorisme à Bagdad le 31 juillet.

L'ISI a affirmé que ce dernier attentat avait tué 70 personnes, mais des responsables médicaux et des services de sécurité avaient recensé 21 morts ce jour-là dans différentes attaques à Bagdad.

"Un groupe de croyants du peuple sunnite a lancé une opération visant un des centres du projet safavide (chiite) dans le pays, le département de lutte contre le terrorisme à Kerrada", quartier commerçant de la capitale, a indiqué le réseau dans un communiqué publié dimanche sur les forums jihadistes.

Les insurgés sunnites évoquent fréquemment le passé safavide de l'Iran quand ils dénoncent le gouvernement de Bagdad, qu'ils accusent d'être contrôlés par Téhéran.

La dynastie des Safavides, qui régna sur l'Iran de 1501 à 1736, a converti ce pays au chiisme. Au XVIe siècle, elle a occupé pendant une trentaine d'année une partie de l'actuel Irak, avant d'en être chassée par les Ottomans sunnites.

Le texte précise que l'attaque fait partie d'une vaste campagne de l'ISI visant à reconquérir le territoire qu'il a abandonné depuis le pic des violences ayant touché le pays entre 2006 et 2008.

L'ISI a revendiqué 27 autres attaques, dont 19 assassinats de responsables et membres des forces de sécurité entre les 17 et 20 juin avec des armes munies de silencieux. Tous ces meurtres n'ont pu être confirmés d'autres sources.

L'ISI avait déjà revendiqué la vague d'attentats ayant fait 113 morts le 23 juillet, l'attaque la plus meurtrière depuis le 8 décembre 2009.

Si Al-Qaïda en Irak est moins puissant que par le passé, selon les autorités, il reste capable de mener des attaques très meurtrières.

ak-psr/wd/cco/sbh

PLUS:afp