NOUVELLES

Afrique du Sud: quatre employés d'une mine tués sur fond de rivalité syndicale

13/08/2012 11:13 EDT | Actualisé 13/10/2012 05:12 EDT

Quatre employés de la compagnie minière Lonmin, troisième plus gros producteur mondial de platine, ont été tués et six autres blessés en deux jours dans des attaques liées à des rivalités syndicales, a-t-on appris lundi de responsables syndicaux.

"Quatre employés ont été tués depuis hier (dimanche). Deux étaient des agents de sécurité et deux des travailleurs qui tentaient de prendre leur service", a indiqué à l'AFP le secrétaire général de l'Union nationale des mineurs (UNM), Frans Baleni.

Selon lui, certaines victimes ont été tuées avec des objets tranchants.

Ces meurtres ont eu lieu dans une mine de platine de Lonmin, située à une centaine de kilomètres de Johannesburg.

La société Lonmin, cotée à la bourse de Londres, a confirmé dimanche dans un communiqué les meurtres des deux agents de sécurité, précisant qu'ils avaient eu lieu après "un arrêt de travail illégal et une manifestation vendredi" suivis par 3.000 mineurs.

Selon la compagnie, cette grève "a rapidement dégénéré en violences sanglantes entre factions rivales", précisant que la situation restait tendue à la mine.

Le responsable de l'Union nationale des mineurs pour la santé et la sécurité, Eric Gcilitshana, a indiqué à l'AFP que l'un des employés avait été retrouvé frappé à mort à son domicile. Un autre, qui avait tenté de reprendre le travail dimanche soir, a été retrouvé mort lundi matin, victime de blessures par balles.

"Dix travailleurs ont été attaqués, quatre ont été tués", a-t-il ajouté.

La lutte entre la puissante Union nationale des mineurs et un syndicat plus récent, l'Union de l'association des mineurs et du bâtiment (AMCU), a relancé les affrontements dans les mines sud-africaines au cours des derniers mois.

sn/gs/jb/sba

PLUS:afp