NOUVELLES

Sept islamistes présumés sont tués dans le Sinaï

12/08/2012 06:10 EDT | Actualisé 12/10/2012 05:12 EDT

EL-ARISH, Égypte - Les forces égyptiennes ont tué dimanche sept militants islamistes présumés lors de raids à Al-Ghora et Al-Mahdiyah, localités du Sinaï à une trentaine de kilomètres au sud d'El-Arish, selon des responsables des services de sécurité.

Ces opérations, ont-ils ajouté, font suite à l'attaque surprise attribuée à des islamistes qui a tué 16 soldats égyptiens le 5 août à un poste-frontière situé entre l'Égypte, la Bande de Gaza et Israël. Une importante opération militaire égyptienne a depuis été déclenchée dans le Sinaï, une presqu'île de quelque 60 000 kilomètres carrés.

Des mines, un missile anti-aérien, des mitrailleuses et grenades ont été saisis lors des raids de dimanche, ont précisé des responsables égyptiens sous couvert de l'anonymat. Les sept islamistes présumés, ont-ils ajouté, ont été tués par un bombardement des forces de sécurité sur une maison où ils s'étaient réfugiés après un échange de tirs.

De larges secteurs du Sinaï, rendu par Israël à l'Égypte en 1982 dans le cadre du traité de paix signé en 1979, sont en proie à l'instabilité, qui s'est aggravée depuis la chute en février 2011 du président Hosni Moubarak.

Des militants se réclamant d'Al-Qaïda ont lancé une campagne de violences contre les forces de sécurité égyptiennes, ainsi que plusieurs attaques transfrontalières en Israël. Le Sinaï est par ailleurs le théâtre de divers trafics à destination de Gaza, notamment d'armes provenant de Libye et de marchandises.

PLUS:pc