Le sénateur Patrick Brazeau a servi un jab à saveur politique au député libéral Justin Trudeau sur Twitter, un peu moins d'un mois après avoir réactivé son compte.

Brazeau, qui a été défait par Trudeau dans un match de boxe caritatif sur la colline parlementaire au mois de mars, a écrit: Peut-être est-ce seulement moi, mais pourquoi @justinpjtrudeau n'a-t-il pas félicité un seul athlète canadien? Est-ce en raison de ses commentaires séparatistes?».

Ensuite, Brazeau a attaqué les positions du Parti libéral du Canada au sujet des premières nations.

«Si je dis Go Canada Go, les gauchistes [«leftistgoing» (sic)] vont-ils l'interpréter hors contexte parce que je suis non seulement Canadien, mais également membre des premières nations?», a-t-il écrit vendredi.

En réponse à un utilisateur, il a écrit: «Nommez-moi une chose que le PLC a fait pour les premières nations dans les 10 dernières années? J'ai hâte de lire vos réponses, peu importe vos couleurs politiques.»

En réponse, plusieurs personnes ont attaqué Brazeau, le traitant «d'insignifiant» (petty) et de «jaloux». Un autre utilisateur a écrit: «Harper ne vous a-t-il pas dit de ne plus tweeter d'insultes? Je me souviens qu'il vous l'ait dit après vos propos sexistes.»

Même Steve Murray, du National Post, a été surpris par les commentaires du sénateur contre Trudeau. Il a écrit: «En tant que politicien, dois-je féliciter chaque athlète canadien sur Twitter? Ou est-ce que je peux simplement lancer un 'Félicitations à tous'?»

Patrick Brazeau n'est pas étranger à la controverse. Le 29 juin dernier, il a cessé de tweeter pendant une période de deux semaines après après avoir insulté la journaliste Jennifer Ditchburn. Il l'avait traité de «bitch» après qu'elle ait écrit au sujet de ses nombreuses absences au Sénat. Il s'est ensuite excusé.

Jennifer Ditchburn avait écrit que Patrick Brazeau, le plus jeune représentant du Sénat à 37 ans, a été absent pour le quart des 72 sessions entre juin 2011 et avril 2012. Patrick Brazeau a été le sénateur le moins présent de la chambre haute.

Lors de son retour sur Twitter, Patrick Brazeau avait promis d'être «gentil désormais».

Loading Slideshow...
  • SenPatrickBrazeau

  • SenPatrickBrazeau

  • Megan Blumenthal

  • Matthew Barlow

  • SenPatrickBrazeau

  • SenPatrickBrazeau

  • Yasmin Sadeghi

  • SenPatrickBrazeau

  • Steve Murray