NOUVELLES

France - Marseille démarre du bon pied à Reims

12/08/2012 05:02 EDT | Actualisé 12/10/2012 05:12 EDT

Marseille, qui sort d'une saison médiocre (10e place) et suit une cure d'austérité, a démarré dimanche sa saison du bon pied par une victoire, longue à se dessiner, sur le terrain de Reims (1-0), un promu privé d'élite depuis 33 ans, en clôture de la 1ère journée du championnat de France.

C'est Benoît Cheyrou qui a ouvert la marque dans le dernier quart d'heure d'un match qui a longtemps manqué d'intensité. L'attaquant marseillais André-Pierre Gignac, qui sort d'une saison cauchemardesque, s'est montré affûté et a été très actif, mais n'a pas su concrétiser ses occasions, tombant sur un excellent Kossi Agassa dans les buts de Reims.

Cette 1ère journée avait débuté vendredi soir avec Montpellier, champion en titre, qui a concédé le nul à domicile contre Toulouse (1-1). Mais le vrai coup d'envoi de la saison 2012-13 a été donné avec Paris SG-Lorient (2-2) samedi.

Les attentes sont monstrueuses autour du PSG, qui a dépensé plus que 130 millions d'euros au mercato cet été. Lorient a fait voler en éclats toute logique économique en menant 2 à 0 à la pause ! Et puis sa majesté Zlatan Ibrahimovic est entré dans la lumière, égalisant à lui tout seul, d'un bel enchaînement contrôle de la poitrine-reprise, puis d'un penalty. Cette fois la saison était bien lancée.

La semaine prochaine, le choc des cultures continue et le "Qatari SG" se déplacera dimanche à Ajaccio, club aux 20 millions d'euros de budget.

Dans les autres matches, Lille, seule équipe qui semble capable de titiller le PSG cette saison, n'a pas raté ses débuts en s'imposant à Saint-Etienne (2-1). Lyon est allé gagner à Rennes sur un but de Yoann Gourcuff (1-0).

Deux autres rencontres ont fait parler, avec les victoires de Bastia contre Sochaux et de Bordeaux contre Evian, toutes deux à l'extérieur sur le même score 3 à 2. C'est une bonne surprise pour le promu Bastia du vétéran Jérôme Rothen, c'est une confirmation pour Bordeaux, qui avait fini la saison passée en trombe.

pgr/grd

PLUS:afp