NOUVELLES

Le bilan du séisme en Iran revu à la baisse

12/08/2012 09:55 EDT | Actualisé 12/10/2012 05:12 EDT
AFP

TEHERAN, 12 août 2012 (AFP) - Les deux puissants séismes qui ont frappé samedi après-midi le nord-ouest de l'Iran ont fait 227 morts et 1.380 blessées, selon un dernier bilan revu à la baisse fourni dimanche par le ministre de l'Intérieur Mostapha Mohammad Najar à la télévision d'Etat.

"Il y a malheureusement 227 morts et 1.380 blessés (...) Les blessés ont été transférés dans les hôpitaux de Tabriz et de la région", a déclaré M. Najar.

Les responsables iraniens avaient parlé dimanche matin de 250 morts et 2.000 blessés.

"Les opérations de recherche et de sauvetage sont terminées, nous nous attelons maintenant à assurer les besoins en hébergement et en nourriture des survivants", a ajouté M. Najar.

Il a précisé que "4.329 tentes, 10.000 couvertures et 18.000 paquets de nourritures", ont été distribués et que "92 équipes opérationnelles, trois hélicoptères, 220 ambulances et des bulldozers et autres engins ont été envoyés sur place".

Selon le ministre "la moitié des 600 villages de la zone ont été détruits entre 40 et 100%".

Deux séismes d'une magnitude de 6,4 et 6,3 dont les épicentres se trouvaient respectivement à Ahar et Varzeghan, à une soixantaine de kilomètres de Tabriz, ont frappé la région samedi à 16H53 (12H23 GMT) et 17H04 (12H34 GMT).

L'Iran est situé sur plusieurs failles sismiques importantes et a connu de nombreux tremblements de terre dévastateurs.

Le séisme le plus meurtrier ces dernières années a tué 31.000 personnes, soit un quart de la population, dans la ville de Bam (sud) en décembre 2003.