NOUVELLES

Six hommes abattus dans une piscine dans le nord de l'Irak

11/08/2012 12:41 EDT | Actualisé 11/10/2012 05:12 EDT

Des hommes armés ont tué samedi six jeunes Arabes alors qu'ils étaient en train de nager dans une piscine d'une ville à majorité turkmène dans le nord de l'Irak, ont rapporté des sources médicale et de la sécurité.

"Les six martyrs étaient des Arabes, habitants d'Amerli", a indiqué le colonel Khalid Hassan al-Bayati, chef de la police de Touz Khourmatou, une ville à 175 km au nord de Bagdad.

Amerli est située juste à côté de Touz Khourmatou, une ville peuplée en majorité de Turkmènes chiites.

"C'est un acte terroriste, pas un acte criminel. Deux hommes armés les ont attaqués alors qu'ils étaient en train de nager" à Touz Khourmatou, a déclaré le colonel.

Un lieutenant-colonel de police a précisé que les six hommes se trouvaient dans une piscine quand ils ont été tués.

Un docteur de l'hôpital de la ville a confirmé avoir reçu six corps, précisant qu'ils présentaient tous les traces de multiples blessures par balle.

Ces nouvelles violences portent à 113 le nombre des personnes tuées en août en Irak, dont 57 membres des forces de sécurité, selon un décompte de l'AFP reposant sur des bilans de sources médicales et de sécurité.

Si les violences ont considérablement diminué par rapport aux sanglantes années 2006-2007, elles restent encore très fréquentes en Irak.

En juillet, 325 personnes ont été tuées dans le pays, d'après les autorités, soit le mois le plus sanglant depuis août 2010.

bur-psr/wd/vl/sbh

PLUS:afp