NOUVELLES

L'Iran suspend les exemptions de visa pour la Turquie et d'autres pays

11/08/2012 06:14 EDT | Actualisé 11/10/2012 05:12 EDT

L'Iran a temporairement suspendu les exemptions de visa pour les citoyens turcs et ceux de plusieurs autres pays en raison de l'organisation à Téhéran fin août du sommet du mouvement des pays non-alignés, a rapporté samedi l'agence Mehr.

Ce sommet est prévu à Téhéran du 26 au 31 août et l'Iran doit prendre officiellement la tête du mouvement des non-alignés (NAM) pour trois ans.

La presse turque avait mentionné cette mesure, prise dans un contexte tendu entre les deux pays en raison de la crise en Syrie.

L'ambassade d'Iran à Istanbul a confirmé cette décision dans une lettre, publiée par l'agence Mehr.

"La suspension (...) concerne tous les pays dont les citoyens n'ont pas besoin de visa pour voyager en Iran", a affirmé l'ambassade dans cette lettre.

Les ressortissants de la Turquie, mais aussi de la Syrie, l'Azerbaïdjan, la Bolivie, l'Equateur, la Géorgie, la Malaisie, du Nicaragua, la Turquie, et du Venezuela n'ont habituellement pas besoin de visa pour voyager en Iran.

"La suspension de trois semaines de la libre circulation (des ressortissants de certains pays, ndlr) est uniquement due au sommet des pays du NAM à Téhéran", a ajouté l'ambassade.

Quelque 15.000 ressortissants turcs se sont rendus en Iran en 2011 alors qu'un million et demi d'Iraniens sont allés en Turquie durant la même période.

Le porte-parole du sommet des non alignés, Mohammad Reza Forghani, avait déclaré il y a quelques jours que la mesure était provisoire et que "les choses vont revenir à normale après le sommet du NAM".

La mairie de Téhéran a souligné que quelque 9.000 personnes de 120 pays doivent venir à Téhéran pour le sommet.

mod/sgh/cnp

PLUS:afp