NOUVELLES

L'Egypte demande au Hamas des informations sur trois activistes (sécurité)

11/08/2012 09:18 EDT | Actualisé 11/10/2012 05:12 EDT

L'Egypte a demandé au Hamas, qui contrôle la bande de Gaza, des informations sur trois membres d'un groupe islamiste soupçonnés d'être impliqués dans l'attaque ayant tué 16 gardes-frontière égyptiens dimanche dernier, a indiqué samedi un responsable de la sécurité.

Ce responsable a précisé sous le couvert de l'anonymat que les autorités égyptiennes avaient reçu une liste de neuf suspects de la part d'Israël et avaient demandé au mouvement islamiste palestinien des informations sur trois d'entre eux.

Les trois hommes sont soupçonnés d'être affiliés à l'Armée de l'Islam, un petit groupe islamiste radical que l'Egypte a rendu responsable de plusieurs attaques ces dernières années.

L'armée égyptienne a renforcé sa présence dans le Sinaï en envoyant des chars et des hélicoptères dans la péninsule, après l'attaque meurtrière contre un poste à la frontière avec Israël, tout près de la bande de Gaza.

L'armée a affirmé que les assaillants avaient été appuyés au moment de l'assaut par des tirs de mortier en provenance du territoire palestinien, mais des résidents ont dit à l'AFP avoir seulement entendu des coups de feu.

Les assaillants ont pénétré, avec un blindé, en Israël, où ils ont été tués par l'armée israélienne.

L'armée et les médias officiels égyptiens ont dit mercredi que 20 activistes avaient été tués dans des frappes égyptiennes, les premières depuis que l'Egypte a récupéré le Sinaï aux termes de l'accord de paix avec Israël de 1979. Mais les résidents de villages alentour ont dit n'avoir entendu parler d'aucun décès.

str-se/iba/cco

PLUS:afp