NOUVELLES

Le KGB biélorusse convoque les organisateurs du largage d'ours en peluche

11/08/2012 01:38 EDT | Actualisé 11/10/2012 05:12 EDT

STOCKHOLM - Le KGB biélorusse a convoqué l'équipe de l'agence de publicité suédoise Studio Total qui avait largué le 4 juillet dernier des centaines d'ours en peluche, portant de petits parachutes et des messages en faveur des droits de l'Homme, sur le sol de l'ancienne république soviétique.

L'agence de sécurité du Belarus menace l'équipe de Studio Total d'une amende ou de travaux d'utilité public, voire d'une peine de prison allant jusqu'à six mois, s'ils ne se présentent pas dans les dix jours pour être entendus par les autorités biélorusses.

Les convocations, signées par une enquête du nom de P. Tsernavski et mises en ligne samedi sur le site du KGB, précisent que l'agence enquête sur une "affaire criminelle" concernant la violation de l'espace aérien biélorusse par l'agence de publicité suédoise. Le KGB demande aux Suédois de participer aux investigations pour clarifier le rôle joué par chacun et aider la justice à déterminer le sort de deux Biélorusses accusés d'avoir aidé les Suédois.

L'un des suspects, un étudiant en journalisme, a été interpellé après avoir mis en ligne des photos des ours en peluche sur son site internet personnel. L'autre est un agent immobilier qui aurait fourni un appartement aux Suédois quand ils s'étaient rendus dans le pays avant le largage.

Le cofondateur de Studio Total, Tomas Mazetti, qui avait piloté l'avion lors du largage, a dit avoir reçu les convocations par mail, lui demandant de se présenter aux autorités avec deux collègues Hannah Frey et Per Cromwell. "C'est un peu mignon et tragique à la fois", a-t-il dit à l'Associated Press. "Ils croient qu'on va se présenter tout simplement parce qu'ils nous le demandent".

Le largage des ours en peluche a rendu furieux le président Alexandre Loukatchenko qui a limogé deux généraux et encore dégradé les relations diplomatiques entre Stockholm et Minsk. Au début du mois, le Belarus expulsé l'ambassadeur de Suède et ordonné la fermeture de la représentation diplomatique suédoise.

PLUS:pc