NOUVELLES

JO-2012 - 50 km marche: Kirdyapkin, l'honneur de la marche russe

11/08/2012 10:43 EDT | Actualisé 11/10/2012 05:12 EDT

Sergey Kirdyapkin a rendu son honneur à la marche russe, mise en déroute il y a une semaine par les Chinois sur 20 km, en remportant le 50 km des JO de Londres avec un record olympique en 3h 35 min 59 sec, samedi.

Yeux d'acier et crâne dégarni, Kirdyapkin a devancé l'Australien Jared Tallent, déjà médaille d'argent à Pékin en 2008, et le Chinois Si Tianfeng (3h37:16.).

Tallent, dont le palmarès aux Jeux compte aussi le bronze du 20 km en 2008, ne pouvait faire mieux, avec le couperet d'une 3e carton rouge.

Igor Erokhin et Sergey Bakulin, équipiers du nouveau champion olympique, ont terminé 5e et 6e.

"Ca n'a pas été facile, surtout autour de la mi-course, quand je me suis trouvé face à un +mur+. Les marcheurs du 50 km connaissent ces moments de vide physique et de doute. J'ai dû me battre et j'ai retrouvé mon second souffle", a souligné le champion du monde 2005 et 2009.

Le temps chaud a envoyé nombre de concurrents à l'infirmerie. Et mis hors jeu d'autres favoris, comme le Français Yohann Diniz, qui se croyait 8e mais avait été disqualifié pour ravitaillement hors zone.

Son jeune compatriote Bertrand Moulinet, 12e après avoir remonté une quinzaine de concurrents dans le dernier tiers de la course, s'est exclamé à l'arrivée: "Mais qui a inventé ce sport de malade? Qui a décidé qu'il fallait marcher 50 km? Je vais m'asseoir sur une chaise pendant une semaine et me dire comment j'ai fait!".

"Cet or, je l'ai gagné pour l'équipe", a ajouté le vainqueur. Et quelle équipe: les trois Russes viennent d'Insar, une bourgade proche de Saransk, la capitale de la République de Mordovie où la fédération russe d'athlétisme a sa grande base de marche.

On y respire la marche comme on respire le sprint à Kingston, Jamaïque. Et on pratique le plus vieux sport du monde en famille d'ailleurs puisque Anysia, l'épouse de Sergey, prendra le départ dans l'après-midi du 20 km dames.

Famille toujours, Tallent a remercié sa femme Claire. "J'espère qu'elle sera aussi sur le podium cet après-midi. Je vais aller m'allonger un peu, puis je pense courir à ses côtés", a déclaré l'+Aussie+.

asc/jmt

PLUS:afp