NOUVELLES

Bolt fracasse un autre record mondial et gagne une troisième médaille d'or

11/08/2012 01:52 EDT | Actualisé 11/10/2012 05:12 EDT

LONDRES - Usain Bolt a enfin offert ce qu'il avait été incapable de donner aux partisans lors de ses deux victoires précédentes aux Jeux de Londres — un record mondial.

Les estrades étaient remplies à craquer samedi soir et la foule a explosé quand Bolt a reçu le témoin des mains de Yohan Blake et a franchi le premier la ligne d'arrivée. Il a ainsi permis à la Jamaïque de signer un temps record de 36,84 et de remporter l'or au relais 4X100 mètres. Il a donc ajouté cette médaille d'or à celles qu'il avait eues au 100m et au 200m.

Les États-Unis ont terminé au deuxième rang en 37,04, égalant l'ancien record établi par la Jamaïque aux mondiaux l'an dernier. Trinité et Tobago est monté sur la troisième marche du podium grâce à un temps de 38,12 et la disqualification de la formation canadienne. Les représentants de l'unifolié croyaient avoir gagné le bronze, mais un des coureurs a posé le pied sur la ligne intérieure de son corridor.

Bolt est donc devenu le premier homme à gagner l'or au 100m, 200m et 4X100m lors de Jeux consécutifs. Cependant, il avait établi trois records mondiaux à Pékin, tandis qu'il n'a pas battu ses marques mondiales de 2009 lors des épreuves individuelles à Londres.

La victoire de Bolt a été précédée de celle du Britannique Mo Farah, qui a ajouté une deuxième médaille d'or à sa collection en triomphant au 5000m.

Le coureur d'origine somalienne, qui avait remporté le 10 000m samedi dernier, a fait plaisir au public en délire en embrassant la piste et en effectuant quelques redressements assis. Il a arrêté le chrono après 13 minutes 41,66 secondes. L'Éthiopien Dejen Gebremeskel a terminé deuxième et le Kényen Thomas Longosiwa troisième.

Quelques moments plus tard, la Sud-Africaine Caster Semenya a mérité l'argent à ses débuts olympiques au 800m, trois ans après avoir été forcée de passer des examens afin de confirmer son sexe.

Elle est restée derrière ses concurrentes lors de la majorité de l'épreuve, mais a accéléré avec 250 mètres à faire. Cependant, elle a été incapable de doubler la Russe Mariya Savinova, championne du monde en titre. La Russe Ekaterina Poistogova a complété le podium.

Savinova a franchi le fil d'arrivée après une minute 56,19 secondes, devançant Semenya par 1,04 seconde.

La Russie a connu une excellente soirée au Stade olympique, puisque Anna Chicherova a aussi triomphé au saut en hauteur chez les dames.

Au relais 4X400m féminin, Allyson Felix a donné une avance insurmontable à son équipe et les États-Unis ont gagné l'or. Il s'agit d'une troisième victoire pour Felix aux Jeux de Londres après celles au 200m et au relais 4X100m. Sa coéquipière Sanya Richards-Ross avait aussi gagné au 400m.

Parmi les autres médailles remises samedi, le Russe Sergei Kirdyapkin a remporté l'or au 50km de marche chez les hommes. Sa compatriote Elena Lashmanova a pour sa part décroché l'or du volet féminin sur 20km. La Française Julie Bresset a enlevé les honneurs de l'épreuve de vélo de montagne féminine, et la Russe Evgeniya Kanaeva est devenue la première femme à obtenir deux titres olympiques en gymnastique rythmique.

Le Mexique a remporté sa première médaille d'or des Jeux grâce à Oribe Peralta, qui a inscrit deux buts dans un gain de 2-1 des siens en finale du tournoi de soccer masculin contre le Brésil.

Dans les autres sports d'équipe, le Brésil a gagné une deuxième médaille d'or de suite en volleyball féminin, la Norvège a triomphé en handball féminin et l'Allemagne a été couronnée championne en hockey sur gazon masculin.

Un autre olympien surnommé «l'Usain Bolt sur l'eau» — le sprinter en kayak Ed McKeever — a remporté la première des 32 médailles d'or décernées samedi. McKeever a gagné le 200m en kayak monoplace à Eton Dorney, dans l'ouest de Londres, décrochant ainsi la 26e médaille d'or britannique de ces Jeux.

En plongeon, l'Américain David Boudia a causé la surprise en détrônant les Chinois. Il a devancé Qiu Bo par 1,8 point au classement général. Le Britannique Tom Daley est monté sur la troisième marche du podium.

Notons aussi les victoires de Keshorn Walcott de Trinité et Tobago au lancer du javelot masculin et du Tchèque David Svoboda au pentathlon moderne.

C'était la fin des activités en athlétisme samedi et le Stade olympique fera place aux cérémonies de clôture, dimanche. Les rumeurs semblent indiquer que le Stade sera transformé en véritable juke-box dimanche, alors que les Spice Girls et The Who devraient faire partie des nombreux artistes à participer au spectacle.

Les Américains totalisent 102 médailles depuis le début des Jeux, eux qui sont favoris pour triompher au tableau cumulatif après la présentation des 302 épreuves olympiques, dimanche. Ils ont aussi 44 médailles d'or, soit six de plus que la Chine. L'avance des Américains est encore plus grande au tableau cumulatif puisque la Chine totalise 87 médailles.

PLUS:pc