NOUVELLES

Bolt et la Jamaïque triomphent au relais 4X100 mètres, coiffant les États-Unis

11/08/2012 03:58 EDT | Actualisé 11/10/2012 05:12 EDT

LONDRES - La Jamaïque a remporté, samedi à Londres, la finale olympique du relais 4X100 mètres. Les Jamaïcains ont établi un record du monde pour s'imposer devant les États-Unis et Trinité et Tobago en 36,84.

Le Canada avait pourtant coupé la ligne en troisième position, mais ils ont été disqualifiés puisqu'un des coureurs a pilé sur la ligne intérieure de son couloir.

Le quatuor américain, Ryan Bailey en tête, avait bien résisté un temps. Mais lorsque Usain Bolt a reçu le témoin, l'affaire était réglée.

La «dream team» venue des Caraïbes n'a donc pas tremblé. Nesta Carter, Michael Frater, Yohan Blake et Bolt ont déroulé, assurant les transmissions et faisant exploser tous les chronomètres pour effacer l'ancien record du monde.

«Tout le monde a fait ce qu'il avait à faire. On a une cohésion incroyable. C'est superbe», a expliqué Blake.

À 25 ans, Bolt s'adjuge son sixième titre olympique consécutif, après ses deux autres sacres londoniens et ses triomphes sur 100m, 200m et 4x100m à Pékin en 2008.

«C'est toujours une sensation extraordinaire de finir ça comme ça, a déclaré Bolt. Nous l'avions fait aux championnats du monde l'an dernier — pour moi, c'est une sensation incroyable.»

Le Britannique Mo Farah a gagné sa deuxième médaille d'or des Jeux olympiques de manière spectaculaire, coiffant ses adversaires au sprint au 5000m. Il a stoppé le cadran à 13:41,66. Farah avait aussi triomphé au 10 000m.

L'Éthiopien Dejen Gebremeskel a gagné l'argent en 13:41,86, alors que le Kényen Thomas Pkemei Longosiwa a remporté le bronze en 13:42,36.

Les États-Unis ont remporté le relais 4X400 féminin. Les Américaines ont terminé en tête en 3:16,87 devant les Russes et les Jamaïcaines.

Au saut en hauteur, la Russe Anna Chicerova a triomphé avec un saut de 2,05 mètres. Elle a eu le meilleur sur l'Américaine Brigetta Barrett et sa compatriote russe Svetlana Shkolina, qui ont terminé respectivement deuxième et troisième avec des sauts de 2,03 mètres.

Au lancer du javelot, Keshorn Walcott, de Trinité et Tobago, a établi un record national en réussissant un lancer de 84,58 mètres. L'Ukrainien Oleksandr Pyatnytsya (84,51) a pris le deuxième rang, alors que le Finlandais Antti Ruuskanen (84,12) a complété le podium.

La Russe Mariya Savinova a été couronnée reine au 800m grâce à un chrono d'une minute 56,19 secondes. La Sud-Africaine Caster Semeya (1:57,23) a terminé deuxième, devant la Russe Ekaterina Poistogova (1:57,53).

Plus tôt, le Russe Sergei Kirdyapkin a gagné la médaille d'or au 50 km marche, améliorant le record olympique de plus d'une minute. Il a devancé l'Australien Jared Tallent de 54 secondes. Le Chinois Si Tianfeng a terminé avec un recul de 77 secondes pour monter sur la troisième marche du podium de cette course épuisante dans les rues du centre-ville de Londres.

Kirdyapkin s'est porté en tête au 45e km et il a franchi le fil d'arrivée à proximité du palais de Buckingham en trois heures 35:59 minutes. Il a amélioré le record olympique de 3:37:09 par 1:10.

Du côté des dames, la Russe Elena Lashmanova a triomphé au 20 km marche. Elle a établi un record mondial en stoppant le chrono après 1:25:02 et a devancé de justesse sa compatriote Olga Kaniskina et le Chinoise Shenjie Qieyang.

PLUS:pc