NOUVELLES

USA: perpétuité pour un ex-soldat qui préparait un attentat près d'une base

10/08/2012 01:46 EDT | Actualisé 10/10/2012 05:12 EDT

Un ex-soldat américain devenu objecteur de conscience a été condamné à la prison à vie pour avoir fomenté un attentat visant des troupes et leurs familles de la base militaire de Fort Hood, au Texas (sud des Etats-Unis).

Menotté et la tête recouverte car il avait craché du sang sur trois officiers plus tôt dans son procès, Naser Jason Abdo a fait une déclaration longue et décousue, conclue par la promesse de poursuivre le "djihad" pour le restant de ses jours.

"Je ne demande pas la clémence du tribunal, car Allah est le seul à pouvoir accorder la clémence", a-t-il aussi déclaré.

Jugé coupable en mai dernier, Abdo préparait, lors de son arrestation en juillet 2011, un attentat visant un restaurant chinois proche de la base militaire fréquenté par les soldats et leurs familles. En 2009, Nidal Malik Hasan, un psychiatre militaire avait tué 13 personnes sur la même base militaire. Il doit être jugé à compter du 20 août.

Abdo "a déclaré qu'il voulait (faire cet attentat) en l'honneur des hommes et femmes d'Afghanistan à qui on avait fait du tort", a affirmé l'agent fédéral Charles Michael Owens, citant l'interrogatoire de l'accusé.

Le jeune homme a été arrêté à l'extérieur d'un motel non loin de Fort Hood. C'est un employé d'une armurerie, auprès duquel Abdo venait d'acheter de la poudre sans fumée, qui avait alerté les forces de l'ordre.

En fouillant la chambre louée par Abdo, les enquêteurs avaient retrouvé un pistolet, suffisamment de poudre pour au moins une bombe, ainsi que le mode d'emploi fourni par al-Qaïda pour fabriquer des engins explosifs.

Lors du procès, des témoins ont aussi assuré qu'Abdo avait eu l'intention de kidnapper un soldat afin de filmer son exécution du temps où il était assigné à Fort Campbell dans le Kentucky (centre-est).

str-dc/sat/mdm

PLUS:afp