NOUVELLES

USA: des religieuses en conflit avec le Vatican prêtes au dialogue

10/08/2012 07:21 EDT | Actualisé 10/10/2012 05:12 EDT

Des religieuses américaines, en conflit avec le Vatican qui leur reproche des prises de position trop libérales notamment sur la contraception, se sont déclarées vendredi prêtes au dialogue avec le Saint-Siège, mais sans compromission.

Les religieuses se sont déclarées prêtes à un "dialogue franc et honnête" avec le Vatican, tout en restant fermes sur leurs principes "qui ne souffrent pas de compromission", indique la Conférence de direction des femmes religieuses (LCWR) dans une déclaration.

Quelque 900 déléguées de la LCWR qui représente 57.000 religieuses, soit 80% des religieuses catholiques américaines, étaient réunies pour trois jours à Saint-Louis (Missouri, centre) pour leur congrès annuel dont le thème central était le conflit ouvert qui les oppose depuis le printemps avec le Vatican.

La Congrégation pour la doctrine de la foi (CDF), dirigée par l'Américain William Levada à Rome, reproche à la LCWR son "absence de soutien aux enseignements de l'Eglise sur l'ordination des femmes et sur l'homosexualité" et son silence sur l'avortement ou l'euthanasie.

Une mission de remise au pas, qui a reçu le soutien du pape Benoît XVI à la mi-janvier 2011, a été confiée à l'archevêque de Seattle (nord-ouest), Mgr Peter Sartain. L'initiative a fait grincer des dents les religieuses et provoqué un mouvement de solidarité en leur faveur.

Dans une déclaration finale à leurs trois jours de travaux, la LCWR estime que "c'est une période de défi historique pour l'église et la LCWR" qui exprime son "espoir de continuer à représenter officiellement les femmes religieuses dans l'église catholique".

Le dialogue sera poursuivi "autant que nécessaire, mais sera reconsidéré si la LCWR est obligée de compromettre l'intégrité de sa mission", ajoute la déclaration.

ff/are

PLUS:afp