NOUVELLES

Un nomade tibétain s'immole par le feu dans la province du Sichuan

10/08/2012 03:52 EDT | Actualisé 10/10/2012 05:12 EDT

PÉKIN, Chine - Un nomade tibétain âgé de 24 ans s'est immolé par le feu vendredi pour protester contre la domination de la Chine sur le Tibet, le troisième geste désespéré du genre en une semaine, selon l'organisation Free Tibet.

Ce nouvel incident s'ajoute à la quarantaine d'autres immolations par le feu survenues depuis un an et demi au Tibet.

D'après Free Tibet, une organisation de défense des droits des Tibétains établie à Londres, le nomade, identifié sous le nom de Jopa, a été emmené par la police après s'être immolé dans la ville de Maierma, dans la province du Sichuan, dans le sud-ouest de la Chine.

Free Tibet pense que Jopa a été grièvement blessé et pourrait ne pas survivre à ses blessures. Selon l'organisation, les autorités ont déployé des militaires et des forces de sécurité dans la ville après l'incident.

Mardi, la Tibétaine Dolkar Kyi, âgée de 26 ans, s'est immolée par le feu dans le monastère de la ville de Tso, dans la province de Gansu. Lundi, un moine âgé de 21 ans, Lobsang Tsultrim, s'est immolé dans le comté d'Aba, dans la province du Sichuan, selon Free Tibet.

Les partisans de la cause tibétaine affirment que les immolations sont une forme de protestation contre la domination de la Chine dans les régions tibétaines. La Chine accuse le leader spirituel des Tibétains, le dalaï-lama, d'inciter ses compatriotes à s'immoler par le feu.

PLUS:pc