NOUVELLES

Québec: à moins d'un mois du scrutin, les indépendantistes en tête (sondage)

10/08/2012 01:51 EDT | Actualisé 10/10/2012 05:12 EDT

Les indépendantistes du Parti Québécois (PQ) remporteraient les législatives au Québec si le scrutin avait lieu immédiatement, et pourraient même former un gouvernement majoritaire, selon un sondage publié vendredi, à moins d'un mois du scrutin.

Le PQ de Pauline Marois obtient 32% des intentions de vote, le parti libéral du Premier ministre sortant Jean Charest suit avec 29% et la Coalition Avenir Québec de François Legault (Caq, centre droit, opposition) arrive troisième à 21%, selon cette enquête de l'institut CROP réalisée pour le quotidien La Presse entre le 4 et le 8 août auprès de 1.061 personnes interrogées par téléphone.

La petite formation indépendantiste de gauche Québec Solidaire se retrouve en quatrième position avec 8%.

Une autre enquête, réalisée auprès de 1.589 personnes interrogées entre lundi et mercredi par l'institut Léger Marketing pour le quotidien Le Devoir, réduit les écarts entre les trois formations en tête, laissant entrevoir une vraie bataille triangulaire: le PQ est crédité de 32%, les libéraux de 31% et la Caq de 27%.

La montée de ce dernier parti pourrait s'expliquer par l'impact positif sur l'opinion de la candidature de l'ex-policier de choc Jacques Duchesneau, bénéficiant d'une image d'"incorruptible" et présenté comme "l'Eliot Ness québécois" par la Caq.

Dans le système de scrutin majoritaire à un tour du Québec, quelques points de pourcentage peuvent faire basculer le résultat et apporter une majorité parlementaire à un parti qui n'obtient pas l'appui majoritaire de l'électorat.

La tradition politique canadienne veut que le parti ayant obtenu le plus grand nombre de suffrages forme le gouvernement, y compris minoritaire s'il n'a pas la majorité des sièges à l'Assemblée nationale québécoise qui en compte 125. Les gouvernements de coalition sont rares au Canada.

Par ailleurs, le sondage confirme un taux d'insatisfaction à l'égard du gouvernement particulièrement élevé, à 68%. Mais en même temps 63% des personnes interrogées approuvent la décision du Premier ministre sortant de déclencher les élections, prévues le 4 septembre.

Quant à la question de savoir lequel des dirigeants des trois principaux partis serait le meilleur futur Premier ministre de la province francophone, les Québécois les mettent pratiquement au même niveau: M. Charest obtient 26%, Mme Marois 25% et M. Legault 22%.

via/mdm

PLUS:afp