NOUVELLES

L'OIM manque de fonds pour évacuer quelque 20.000 Soudanais du Sud

10/08/2012 06:47 EDT | Actualisé 10/10/2012 05:12 EDT

L'Organisation internationale pour les migrations (OIM) a prévenu vendredi que le manque de fonds menace ses activités d'évacuation de plus de 20.000 Soudanais du Sud, pour la plupart bloqués à Renk, dans l'Etat sud-soudanais du Nil supérieur.

"Lorsqu'ils arrivent du Soudan, les Soudanais du Sud sont démunis. A leur arrivée au Soudan du Sud, ils s'arrêtent et attendent une assistance pour rejoindre leur destination finale, leurs villages", a déclaré un porte-parole de l'OIM, Jumbe Omari Jumbe.

Plus de 20.000 personnes attendent d'être évacués par l'OIM. La majorité d'entre eux, 16.000, sont bloqués à Renk où l'OIM a pu procéder vendredi à l'évacuation par bateaux de 2.500 personnes.

Mais le manque de générosité des donateurs met en danger ces opérations de transport, prévient Jumbe Omari Jumbe.

"Les fonds pour le transport seront entièrement épuisés d'ici début septembre", prévient l'OIM.

L'organisation basée à Genève n'a pour l'instant reçu que 12% de son appel de fonds pour l'ensemble de ses opérations d'aide aux Soudanais du Sud (santé, transport, assistance matériel...), et qui s'élève à 45,9 millions de dollars (37,4 millions d'euros).

Depuis 2012, quelque 116.000 personnes ont quitté le Soudan pour le Soudan du Sud, selon l'OIM.

apo/dmj/ej

 

PLUS:afp