NOUVELLES

Les courtiers en immeuble veulent quitter l'Association canadienne

10/08/2012 09:38 EDT | Actualisé 10/10/2012 05:12 EDT

TORONTO - La Fédération des chambres immobilières du Québec menace de se retirer de l'organisation nationale représentant les agents immobiliers dès l'an prochain en raison des frais qui leur sont imposés.

La fédération qui regroupe 12 chambres immobilières au Québec s'indigne du fait que l'Association canadienne de l'immeuble (ACI)augmente les frais au lieu de comprimer ses dépenses nationales.

Selon Diane Ménard, de la Chambre d'immeuble de Montréal, l'ACI augmenterait ses frais d'adhésion à 310 $ par année à compter de janvier. Des hausses de 50 $ en 2011 et 40 $ en 2012 ont déjà été refilés aux agents et courtiers.

À Montréal, où se trouve la plus imposante chambre immobilière, les membres déboursent des frais annuels de 205 $ auxquels s'ajoutent des dépenses de publicité de 75 $ et des cotisations de 112 $ par année à la Fédération des chambres immobilières du Québec.

Les courtiers du Québec estiment que la hausse des cotisations de 121 pour cent enregistrée au cours des dix dernières années est excessive et déclarent en avoir assez. Ils se demandent également pourquoi le groupe qui représente 100 000 agents et courtiers immobiliers au Canada ne réduit pas ses dépenses.

Selon Mme Ménard, l'ACI a refusé de réduire ses dépenses et de modifier ses services offerts pour qu'ils correspondent davantage aux besoins du Québec.

L'ACI n'a pas répondu aux demandes d'entrevues de la Presse Canadienne.

PLUS:pc