NOUVELLES

Le profit de Stella Jones avance de 20 pour cent au deuxième trimestre

10/08/2012 09:31 EDT | Actualisé 10/10/2012 05:12 EDT

MONTRÉAL - Le producteur de produits en bois traité sous pression Stella-Jones (TSX:SJ) a engrangé un bénéfice de 20,8 millions $ ou 1,30 $ par action au deuxième trimestre, en hausse de 20,1 pour cent par rapport à celui de 17,3 millions $ ou 1,08 $ par action réalisé l'an dernier.

Ses revenus ont avancé de 13,1 pour cent à 204,9 millions $, comparativement à 180,3 millions $ l'an dernier.

L'usine de Russellville, en Arkansas, acquise de Thompson Industries le 7 décembre 2011 a contribué aux ventes de traverses de chemin de fer et de produits industriels à hauteur d'environ 10,1 millions $.

Les ventes de traverses de chemins de fer se sont élevées à 120,1 millions $, en hausse de 24,6 millions $, ou 25,7 pour cent, par rapport aux ventes de 95,5 millions $ réalisées l'an dernier.

Les ventes de poteaux destinés aux sociétés de services publics se sont chiffrées à 51,7 millions $, en légère baisse par rapport aux ventes de 52,4 millions $ réalisées lors de la période correspondante en 2011.

Les ventes de produits industriels ont atteint 18,1 millions $, comparativement à 20,6 millions $ un an plus tôt, en raison d'une diminution des activités de recyclage de traverses qui a été en partie contrebalancée par un accroissement de la demande pour les produits destinés aux applications maritimes au Canada.

Les ventes de bois d'œuvre à usage résidentiel ont totalisé 14 millions $, en hausse de 18,1 pour cent par rapport aux ventes de 11,9 millions $ réalisées un an plus tôt. Cette progression est notamment attribuable aux conditions climatiques plus favorables au Canada par rapport à la même période l'an dernier.

«Stella-Jones a de nouveau réalisé une forte performance financière au deuxième trimestre, grâce à une robuste demande pour les traverses de chemin de fer, notre principale catégorie de produits, a affirmé le président et chef de la direction Brian McManus. Qui plus est, nos efforts continus visant à améliorer nos activités opérationnelles, combinés à un contrôle serré des coûts d'exploitation, nous ont permis d'accroître encore davantage nos marges et d'enregistrer des progressions importantes du résultat net et des flux de trésorerie.»

Le 9 août 2012, le conseil d'administration a déclaré un dividende trimestriel de 16 cents par action ordinaire, en hausse de 1 cent, payable le 28 septembre 2012 aux actionnaires inscrits aux registres à la fermeture des affaires le 4 septembre 2012.

À Toronto vendredi, le titre de Stella-Jones s'est apprécié de 1,88 $ pour clôturer à 59,60 $.

PLUS:pc