NOUVELLES

Le camp Romney dénonce la bassesse des arguments de l'équipe Obama

10/08/2012 05:59 EDT | Actualisé 10/10/2012 05:12 EDT

Le camp du républicain Mitt Romney a dénoncé vendredi la bassesse des arguments de la campagne du président sortant Barack Obama qui, à ses yeux, dévalorise la présidence américaine.

"Un champion du monde de limbo ne pourrait pas descendre plus bas", a estimé un proche conseiller de Mitt Romney, Eric Fehrnstrom, en évoquant une danse qui consiste à passer et repasser sous une barre descendue de plus en plus bas.

Le conseiller de M. Romney a exprimé s'est dit dégoûté par une récente publicité du camp Obama qui insinue que le candidat républicain à la présidentielle du 6 novembre serait en partie responsable de la mort de la femme d'un sidérurgiste ayant perdu son emploi après la reprise de son entreprise par le fonds Bain Capital de Mitt Romney.

"Ils (le camp Obama) ont commencé par des aberrations et des contre-vérités et vont jusqu'à des exagérations incroyables qui dévalorisent la fonction présidentielle et insultent le peuple américain", a déclaré M. Fehrnstrom devant la presse à Boston dans le Massachusetts (nord-est).

Le conseiller de Romney a assuré en retour que son camp continuerait "à répondre avec force aux monstrueuses aberrations et mensonges" des démocrates.

Le camp de Romney a d'ailleurs lancé vendredi une nouvelle publicité répondant directement au camp Obama: "Qu'est-ce qu'on peut dire d'un président quand son équipe de campagne essaie d'exploiter la mort d'une femme pour gagner des voix ?", se demande la voix off du spot républicain.

La publicité démocrate a été très critiqué y compris par des sites indépendants de vérification des informations.

Il met en scène Joe Soptic, licencié d'une aciérie ayant appartenu dans les années 1990 au fonds d'investissement Bain Capital, alors dirigé par Mitt Romney.

M. Soptic raconte dans ce spot qu'il a perdu sa couverture maladie quand l'usine a fermé en 2001, et que sa femme a alors été atteinte d'une cancer et est morte "peu de temps après".

Mais le site indépendant FactCheck.org rappelle que la femme de M. Soptic est morte en 2006 et qu'elle a perdu sa propre couverture santé un an ou deux après le licenciement de son mari.

M. Romney a quitté Bain Capital en 1999 pour préparer les Jeux Olympiques de Salt Lake City.

mlm/jk/are/mdm

PLUS:afp