NOUVELLES

La presse officielle syrienne défend la réunion de Téhéran sur la Syrie

10/08/2012 05:26 EDT | Actualisé 10/10/2012 05:12 EDT

La réunion qui s'est tenue à Téhéran sur la Syrie pourrait déboucher sur une "solution équilibrée" au conflit qui secoue le pays, a estimé vendredi le quotidien gouvernemental syrien Techrine.

La réunion "pourrait mettre en place une approche régionale et internationale équilibrée dans ses positions et objective dans sa manière de résoudre la crise en Syrie, contrairement aux autres conférences qui (...) recommandent des solutions visant à faire couler plus de sang syrien et compliquer une solution de la crise", écrit le journal dans son éditorial.

Selon le quotidien, la réunion à laquelle ont participé des représentants de 29 pays a été marquée par "deux caractéristiques": "un souci réel pour la Syrie et son peuple" et la "recherche d'une solution objective et logique bannissant l'ingérence dans ses affaires intérieures".

L'Iran, allié de poids de Damas, a accueilli jeudi une conférence, à laquelle ont notamment participé des représentants de la Russie et la Chine, deux autres soutiens du régime syrien, qui a appelé à l'ouverture d'un "dialogue national" entre l'opposition et le gouvernement syrien.

Téhéran, Moscou et Pékin accusent les pays occidentaux, qui demandent le départ du président syrien Bachar al-Assad, d'ingérence dans les affaires internes syriennes et prônent un dialogue entre opposition et régime.

L'ambassadrice américaine à l'ONU Susan Rice a dénoncé le "rôle malfaisant" de l'Iran dans la crise syrienne, en référence à la conférence de Téhéran.

rim-ao/sk/vl

PLUS:afp