NOUVELLES

La Grande-Bretagne va fournir une aide supplémentaire de cinq millions de livres à l'insurrection syrienne

10/08/2012 06:22 EDT | Actualisé 10/10/2012 05:12 EDT

LONDON - LONDRES (Sipa) — La Grande-Bretagne va fournir une aide supplémentaire de cinq millions de livres sterling (6,3 millions d'euros) à l'insurrection syrienne, a annoncé vendredi le ministre britannique des Affaires étrangères William Hague.

Londres n'enverra pas d'armes, mais des équipements de communication dont des téléphones par satellite, des groupes électrogènes et des équipements médicaux, a précisé M. Hague dans une tribune publiée par le quotidien "The Times".

Les contacts diplomatiques avec la branche politique de l'Armée syrienne libre vont par ailleurs être intensifiés, a ajouté le chef de la diplomatie britannique. "Il ne s'agit pas de prendre parti dans une guerre civile", explique-t-il.

Mais "le risque de chaos et de vide total du pouvoir est si important que nous devons à présent établir des relations avec ceux qui pourraient gouverner la Syrie à l'avenir", fait-il valoir. Et "la population syrienne ne peut pas attendre que la roue de la diplomatie tourne. Beaucoup d'autres personnes mourront sans aide urgente", avertit le ministre.

Il faut se préparer à la chute "inévitable" du président syrien Bachar el-Assad. "Si nous ne travaillons pas avec ces Syriens qui veulent voir un pays ouvert et démocratique, nous laisserons un vide qui sera exploité par Al-Qaïda et d'autres (...) extrémistes, soucieux de detourner" à leur profit le conflit, ajoute M. Hague.

Londres, dans ses contacts avec l'opposition syrienne, insistera sur la nécessité du droit international et des droits de l'homme, "quels que soient les horreurs perpétrées par le régime" actuel, selon William Hague.

ll/AP-v0246

PLUS:pc