NOUVELLES

JO-2012 - Voile: honneur aux équipages de Down Under

10/08/2012 11:55 EDT | Actualisé 10/10/2012 05:12 EDT

Les équipages de l'hémisphère sud ont eu leur jour de gloire vendredi sur le plan d'eau des JO à Weymouth (sud de l'Angleterre), s'imposant en 470 masculin et féminin, au grand désespoir des Britanniques qui visaient l'or dans les deux séries.

Premiers à ouvrir le bal, les Australiens Mathew Belcher/Malcom Page ont remporté le titre en 470 hommes, battant dans l'ultime manche les Britanniques Luke Patience/Stuart Bithell et les Argentins Lucas Calabrese/Juan de la Fuente.

Cette dernière régate -la +medal race+ réunissant les 10 meilleurs équipages- a été de toute beauté, avec marquage "à la culotte" des Britanniques par les "Aussies" et duel de virements de bord digne d'une finale de match racing.

La course a été remportée par les Croates Sime Fantela/Igor Marenic mais ce sont Calabrese/de la Fuente qui sont repartis avec le bronze.

Le titre olympique de Belcher/Page n'est pas vraiment une surprise tant la domination des deux Australiens sur le 470 est écrasante.

Le duo s'était imposé en juin sur ce même plan d'eau et avait remporté un mois plus tôt à Barcelone son 3e titre mondial d'affilée en 470. Ils avaient déjà été sacrés en 2010 et 2011.

Page, 40 ans, possède le plus beau palmarès jamais enregistré en 470. Avant son association avec Mathew Belcher, il avait en effet déjà gagné trois championnats du monde dans cette série en 2004, 2005 et 2007, associé à Nathan Wilmot. Avec celui-ci, il avait aussi remporté la médaille d'or aux JO de Pékin en 2008.

En 470 féminin, ce sont les Néo-Zélandaises Jo Aleh/Olivia Powrie qui l'ont emporté... devant les Britanniques Hannah Mills/Saskia Clark, 2e, et les Néerlandaises Lisa Westerhof/Lobke Berkhout, 3e.

L'ultime course a été gagnée par les Kiwies qui, avant cette "medal race", étaient à égalité de points avec les Britanniques.

Avant même les dernières régates de match racing féminin, l'Australie a conforté sa première place au classement des nations en voile avec désormais 3 médailles d'or (Laser, 49er et 470 hommes), devant la Grande-Bretagne (1 or, 3 argent). La Nouvelle-Zélande comptait vendredi soir une médaille d'or (470 féminin) et une médaille d'argent (49er).

Ces résultats, finalement, n'ont rien de surprenant au vu des résultats du championnat du monde 2011 à Perth et de la dernière Sail for Gold, il y a deux mois sur le plan d'eau de Weymouth: dans les deux cas, les équipages de "Down Under" avaient trusté les premières places.

Pour le pays hôte, la pilule est difficile à avaler. Pour la première fois depuis 1996, la Grande-Bretagne ne finira pas première au classement des médailles de voile olympique.

heg/pga/sg

PLUS:afp